Divers

Conseils d'une sexologue : comment apprivoiser la zone avant le 1er acte sexuel

L’investigateur 13/11/2021 à 19:29

Le premier rapport sexuel suscite souvent une appréhension et de nombreuses questions chez la femme. A quoi s’attendre et comment s’y prendre ?, Ce sont entre autres, les questions auxquelles Dr Cathérine Solano a répondu sur priorité santé de Rfi, ce jeudi 11 novembre 2021.

Pour un premier rapport sexuel réussi, un minimum de préparations s’avèrent nécessaires. La première fois chez une jeune fille peut déclencher une douleur. « Ce n’est certes pas systématique, mais ça peut faire un peu mal », a affirmé Dr Cathérine Solano.

En effet, cette douleur survient suite à la rupture de l’hymen. A en croire ses propos, l’hymen est une petite membrane qui a besoin de se déchirer pour laisser- passer le sexe masculin. Ce qui peut créer une douleur chez la femme ou la jeune fille. Pour elle, il y a des femmes qui n’ont pas du tout mal et qui ne saignent jamais suite à la rupture de l’hymen pour la première fois. Il y en a d’autres qui saignent un tout petit peu et qui n’ont pas mal, et vice versa.

Par contre, d’autres femmes saignent, ont mal et saignent un tout petit peu. Il faut noter que ceci n’est pas anormal et n’est pas non plus agréable.

| Lire aussi : Sexualité chez la femme : quand le coït devient une phobie

| Lire aussi : Faits divers : les 05 parties recommandées pour procurer du plaisir à sa partenaire

| Lire aussi : Angela aux femmes : ‘’Être consciente de sa féminité est important, mais pas tout’’

Par ailleurs, il y a des jeunes femmes qui ont des hymnes plus épais que la normale et qui ont du mal à se déchirer au cours des premiers rapports sexuels, a laissé entendre Dr Solano au cours de son intervention.

Elle suggère donc à ces femmes de consulter un médecin gynécologue ou un médecin généraliste pour savoir s’il a lieu de faire une petite anesthésie et d’ouvrir l’hymen.
Pour donc faciliter la pénétration au cours d’un premier rapport sexuel, Dr Catherine Solano conseille d’essayer avec son partenaire, la pénétration avec un doigt de manière à apprivoiser cette zone-là.

Maurelle Hessou




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer