Actualité

Tayc : le rappeur français prend une importante décision après avoir brisé un jeune couple ivoirien et fait arrêter une rwandaise

L’investigateur 22/08/2022 à 08:53

02 sorties. Une première a favorisé la rupture d’une relation amoureuse entre deux partenaires en Côte d’Ivoire. La deuxième est à la base de l’emprisonnement d’une femme Rwandaise. C’est ainsi que se résume les derniers concerts de l’artiste Tayc. Ce dernier a décidé de ne plus jamais invité une fan sur scène lors de ses concerts.

Il y a plus d’une semaine environ, Tayc était de l’autre côté de la Côte d’Ivoire pour livrer un double concert. Au cours de sa prestation, il a convié une fan. Une jeune femme d’une vingtaine d’années est allée rejoindre l’artiste pour une danse osée. Après les quelques minutes de danse avec le chanteur français d’origine camerounaise, et après le concert, le fiancé de la jeune fille a mis un terme à leur idylle. Celui-ci n’a pas apprécié les attouchements de l’artiste vis-à-vis de sa bien-aimée qui aussi s’est laissée emporter, selon son copain. Il faut dire que la jeune fille a présenté ensuite ses excuses à son homme, et à Tayc de leur proposer un séjour gratuit à Paris dans un hôtel 5 étoiles.

| Lire aussi : Commerce en ligne : la vérité sur QNET et le secteur de la vente directe

L’opinion attendait encore la réaction du petit ami de la fille quand une autre polémique refait surface, selon les informations glanées ça et là. Une jeune dame est arrêtée au Rwanda en début de ce mois d’août pour avoir dansé avec Tayc. Il lui est reproché son habillement peu décent. Elle est gardée en détention provisoire pour le moment.

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : le chanteur franco-camerounais TAYC offre un mois de séjour en France au couple brisé

Trop, c’est trop. Fatigué lui-même par les conséquences de ses actes et auteur de plusieurs situations déstabilisant des couples, des familles, des amitiés et autres, Tayc a décidé de faire la paix pour un retour définitif à la normale. Dans une vidéo qu’il a publiée et partagée par Bénin web TV, l’on voit l’artiste tenant un mouchoir de couleur blanche et s’exprimant en ces termes " Ce que vous voyez là, c’est un drapeau blanc parce que je veux prôner la paix... À compter de ce vendredi 19 août 2022, je ne ferai monter plus aucune fan sur scène, c’est décidé, terminé, messieurs et dames, drapeau blanc agité, traité de paix. Vous pouvez enfin réinviter vos copines, vos cousins, c’est bon, il aura un partage musical, et une lecture d’un roman policier pourquoi pas "s’est engagé l’artiste.

Ulrich ZINSOU (Stag)



Culture

  • "Agbonon dans les labyrinthes du réel"

    17/01/2019 à 09:44

    Le film qui se prépare à enrichir le marché du cinéma béninois est une satire sociopolitique mise sous forme cinématographique pour déstresser la (...)


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook