Football

Tirage au sort de l’Euro 2024 : une enquête ouverte sur les gémissements p0rn0graphiques entendus

L’investigateur 5/12/2023 à 07:33

Une enquête a été ouverte par l’UEFA suite aux gémissements orgasmiques féminins, qui ont résonné lors du tirage au sort des phases de poule de l’Euro 2024. L’événement a eu lieu le samedi 2 décembre à Hambourg en Allemagne, selon les informations du média Sport, et a connu un succès.

La cérémonie du tirage au sort de l’EURO 2024 a connu de perturbations liées aux gémissements orgasmiques féminins, entendus lors du tirage au sort des phases de poule. Un fait rare et inhabituel à des occasions du genre. Les bruits orgasmiques féminins entendus dans la salle de l’Elbphilharmonie lors du tirage ont suscité une ouverture d’enquêtes de la part de l’UEFA.

Si la France, l’Allemagne pays hôte de la compétition, le Portugal et autres Angleterre, ont d’ores et déjà connu leurs adversaires, après le tirage au sort de la compétition, un fait rare a été souligné et fera date dans l’histoire. Les gémissements féminins p0rnographiques entendus.

Lire aussi : [Sexualité : https://www.linvestigateur.info/?Sexualite-03-aliments-aphrodisiaques-pour-booster-votre-libido&var_mode=calcul)>https://www.linvestigateur.info/?Sexualite-03-aliments-aphrodisiaques-pour-booster-votre-libido&var_mode=calcul]

Il s’agit d’une séquence qui a perturbé la cérémonie et dont l’auteur est le YouTuber Jarvo69. Il a d’ailleurs partagé et expliqué via ses réseaux sociaux : « j’étais au tirage au sort de l’Euro, est-ce que quelqu’un nous a remarqué, j’ai laissé mon téléphone là-bas avec plein de vidéos coquines dessus et je pense que Brian Laudrup l’avait. »

Il n’est pas à son coup d’essai. Il a fait pareil lors de la finale de la dernière Coupe du monde de rugby remportée par l’Afrique du Sud contre la Nouvelle-Zélande. Il a tout de même attisé la colère de l’UEFA, qui a décidé d’ouvrir une enquête sur cet incident.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook