Actualité

Forces Armées Béninoises : le Camp militaire de Ouidah dispose d’une armurerie rénovée

L’investigateur 27/02/2024 à 17:44

L’armurerie de la caserne du camp militaire de Ouidah a été totalement rénovée et les clés remises, vendredi, en présence des responsables compétents. C’est à l’initiative de l’Ong Mag avec l’appui financier de l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin et de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères.

Le camp militaire de Ouidah peut désormais se positionner comme l’une des meilleures casernes militaires au Bénin. Le magasin de stockage d’armes et de munitions a été totalement rénové, selon La Nation.
C’est grâce aux responsables de l’Ong Mag, qui a doté cette caserne d’une infrastructure moderne de stockage des armes et de munitions. Cela s’inscrit dans le cadre du Programme d’enlèvement et de réduction des armes (Wra) ; et le coût du projet est évalué à 1,5 million de dollars, soit 906 millions F Cfa.

Financé par l’Ambassade des Etats-Unis et mis en œuvre en étroite collaboration avec la direction du Matériel des armées et la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères (Cnlcpal), l’objectif premier du projet est de réduire le risque de détournement d’armes et d’explosions non planifiées de munitions au Bénin.

Représentant à cet effet, le président de la Cnlcpal, le Colonel Pierre Ossah, a reconnu la pertinence du projet surtout dans le contexte sous régional actuel caractérisé par des menaces et violences perpétrées par des groupes armés alimentés à partir des fruits issus des trafics de tout genre dont celui des armes et munitions qui y prend une place majeure. Sans oublier d’exprimer la gratitude des FAB aux donateurs, le Colonel Pierre Ossah a pris l’engagement au nom de la Commission à poursuivre ce partenariat pour le renforcement progressif des capacités de gestion et de sécurisation optimale des armes, munitions et explosifs des FAB.

Convaincu de la nécessité du Bénin à investir dans la sécurisation des armes et munitions, Eva Yaha, cheffe du projet et représentante pays de l’Ong Mag, a renouvelé la volonté de son organisation à « continuer dans les prochains mois, à soutenir la sécurisation des armes légères et de petit calibre dans les zones frontalières prioritaires en prenant en compte les défis nationaux… ».

« Nous sommes fiers de voir les FAB progresser dans la promotion de la sécurité, de la stabilité au Bénin et dans la région… Votre engagement et votre dévouement sont essentiels afin que nos efforts communs portent leurs fruits », a souligné Brinille Ellis, chargée d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin.

S’agissant du partenariat avec les FAB, l’Ong Mag a déjà en 2021, travaillé avec l’appui financier de l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin à détruire, 200 tonnes de munitions obsolètes, réhabiliter des infrastructures de stockage d’armes et de munitions et former des dizaines d’officiers au concept de gestion des stocks.

Une formation est déjà prévue pour renforcer les capacités nationales en matière de stockage d’armes et accompagner les magasiniers et gestionnaires qui seront responsables de cette armurerie dans la mise en œuvre de bonnes pratiques de gestion et de sécurisation.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook