Bénin /politique

Fcbe-une vie sans Boni Yayi, ce que pense Nourénou Atchadé

Bénédicte BANKOLE 6/04/2020 à 09:59

L’ancien député Nourénou Atchadé, membre actif du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) ne s’en remet pas de la démission de l’ex-président d’honneur du parti Boni Yayi. Pour le député, l’ancien président d’honneur représente à lui seul, au moins 50% du parti. Allusion faite au charisme de l’ex-président de la Banque ouest-africaine de Développement (BOAD) d’une part, et sa capacité à drainer des foules d’autre part. Sous le choc, selon ses propos, il confie cependant que ce retrait était envisageable. Pour quelle raison ? Au député de le savoir. Il est vrai que depuis quelques semaines, la Fcbe est agitée par une crise. A plusieurs reprises, l’ancien président d’honneur a tenté de colmater les brèches sans y parvenir. Autant dire que cette crise en amont, est à l’origine du départ de Boni Yayi. Lequel départ présente à la fois d’atouts et d’inconvénients. Dans le premier contexte (atouts), il permettra aux militants d’imaginer une vie politique sans Boni Yayi. Et, ils apprendront à voler de leurs propres ailes. Dans le second registre (les inconvénients), il apparaît clairement que cette formation politique laissera des plumes sur le terrain pendant la campagne lors des communales. Pour s’en convaincre, le fait que l’ex-président d’honneur ait refusé au groupe d’utiliser son image et son nom pour battre campagne ne sera pas sans conséquences. Peut-être que financièrement, ils pourraient aussi ressentir son départ. D’où « le choc » du député. « Je suis profondément bouleversé », a affirmé Nourenou Atchadé sur une radio de la place.

Lire aussi : Fcbe : les raisons silencieuses qui obligent Boni Yayi à mettre les voiles



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook