Bénin/ activisme politique

Eméric Joël ALLAGBE sent le coup et se repositionne dans l'appareil de la mouvance

Ulrich LAWSON 8/02/2020 à 11:01

Les élections communales s’approchent à grands pas et chacun affûte ses armes. Les tractations vont bon train. Certains partis se vident pendant que d’autres grossissent leur rang. C’est le cas de l’Union Progressiste (UP) qui a vu depuis quelques heures, son cercle s’agrandir. En effet, Eméric Joël ALLAGBE, ancien vice-président du Parti du Renouveau Démocratique (Prd), a définitivement tourné dos à son menthor, Me Adrien HOUNGBEDJI. Ancien chargé de mission au parlement sous le président des Tchoko Tchoko, il a senti le coup et en bon jeune politicien, change de veste. Comme celà se passe sous les tropiques, il rejoint la mouvance. C’est par le biais d’une lettre adressée au parti le 1er février qu’il a fait part de sa démission. Selon les informations, l’ancien membre fondateur du parti du renouveau démocratique (PRD), n’a pas caché les raisons qui l’ont poussé à quitter la barque.
« Les motivations de mon départ sont de plusieurs ordres. Je veux soutenir le Chef de l’État et l’accompagner dans sa politique de développement de la ville de Porto-Novo. Je ne veux pas faire un semblant de soutien au président de la république. Je profite pour féliciter les députés de la huitième législature qui ont touché les textes qui imposent aux partis d’être désormais représenter dans les 546 arrondissements du Bénin. Il y a également la question des 10% qui est une bonne chose.>> a-t-il confié.
L’ancien vice-président du PRD est désormais avec ses pairs aux côtés des progressistes de Porto-Novo pour de meilleurs résultats aux soir des futures élerctions.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook