Communales 2020

Délivrance ou rejet de récépissé provisoire : les explications de Mme Nadjo

L’investigateur 13/03/2020 à 10:28

La commission électorale nationale autonome (cena) est à pied d’œuvre après le dépôt des candidatures. Pour ce faire, elle est préoccupée par l’étude des dossiers afin de délivrer les récépissés provisoires aux partis politiques engagés. Au micro de Frisson Radio, la vice-présidente de l’institution, Madame Geneviève Boco Nadjo explique la procédure à suivre pour obtenir le récépissé provisoire. A l’en croire, un parti est retenu dans la course électorale s’il parvient à présenter « les 3630 candidats et que les 08 pièces prévues par la loi sont contenues dans chaque dossier de chaque candidat.
Au même moment, il lui peut être est délivré « un refus d’enregistrer » à un parti, s’il n’est pas en mesure de présenter une liste de 3630 candidatures. Dans ce cas, a-t-elle dit, le refus d’enregistrer lui est automatiquement délivrer. « Il sort de la course », a-t-elle déclaré.
Mais quand le parti se présente avec le nombre exact, c’est-à-dire les 3630 candidats et que lors de la phase de complétude de dossiers, il lui manque des pièces, la notification lui est faite et comme le dispose la loi, il a 72 heures pour se mettre au pas, dira-t-elle.
La phase la plus complexe, renchérit madame Geneviève Boco Nadjo, est la seconde. A ce niveau, la Cena disposera de 08 jours comme prévu par la loi pour étudier « chaque pièce est regardé à la loupe si elle est authentique.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook