Actualités

Crise Bénin - Niger : le groupe parlementaire Bloc républicain affiche sa position

Deo Gratias HOUNKPATIN 15/05/2024 à 08:32

L’escalade de tensions entre le Bénin et le Niger, marquée par la décision du gouvernement béninois de bloquer l’embarquement du pétrole nigérien de Sèmè-Podji vers la Chine, a suscité une réaction du groupe parlementaire Bloc républicain. Lors d’une session parlementaire ce mardi 14 mai, le groupe a exprimé son soutien inconditionnel aux décisions prises par le président Patrice Talon et a critiqué les allégations du Niger.

En maintenant la frontière nigéro-béninoise fermée, les autorités nigériennes militaire estiment que le Bénin, abritent des forces étrangères, qui préparent une attaque contre leur pays. Dans la déclaration lue par son président, le groupe parlementaire Bloc républicain dénonce cette accusation comme infondée et considère que le Bénin est utilisé comme bouc émissaire dans cette crise. "Pour nous, le Bénin passe pour un bouc émissaire de la situation que traverse le Niger.

Car réellement, aucune menace sécuritaire liée à la présence de troupes étrangères, n’explique l’attitude du Niger ; sinon c’est d’autres frontières qu’il fermerait. Il faut se rendre à l’évidence, que le Bénin devra redouter un plan de sa déstabilisation militaire, car les raisons évoquées par le Niger ne sont pas économiques", a déclaré Assan Seïbou. Le groupe parlementaire Bloc républicain rappelle que le Bénin, en tant qu’État souverain, doit défendre sa dignité et son intégrité territoriale.

Les députés du BR expriment leur soutien aux actions du Président Talon face aux accusations et mesures du Niger. "C’est pour cela que nous saluons et soutenons sans réserve, les décisions prises courageusement hier et aujourd’hui, par le Président Patrice Talon, devant des décisions extrêmes de fermeture de frontière contre notre pays. C’est dans ce sens que le Groupe Parlementaire Bloc républicain exprime du haut de cette tribune, sa totale solidarité à la posture de notre gouvernement dans cette affaire de pipeline pétrolier du Niger, car elle permet à tout notre peuple de préserver sa souveraineté, sa dignité et sa fierté d’être Béninois.

Le Bloc Républicain, tout en rejetant fermement les allégations militaires du Niger en ce moment, affirme qu’il n’appartient à aucun pays au monde, le droit de dicter au Bénin, les lieux qu’il doit occuper sur son territoire, pour implanter ses forces de sécurité et de défense." Ils appellent tous les Béninois à percevoir la justesse et la valeur patriotique de la position gouvernementale. "Nous voudrions lancer un appel à tous nos collègues sans distinction et à tout le peuple Béninois, pour qu’ils perçoivent la profondeur, la justesse, et la valeur patriotique de la posture du Gouvernement sur l’acheminement du pétrole nigérien à Sèmè.

La fermeture de la frontière, c’est pour toute marchandise et l’attitude autour de projet commun avec d’autres Etats, doit marcher avec notre dignité. De même, il est impérieux de sortir de la posture malheureusement alimentée volontairement ou non, avec la complicité de certains de nos compatriotes, qui laissent croire au Niger, que nous ne nous en sortirons pas sans ce pays frère ou que nous lui sommes hostiles à ce pays". Le groupe parlementaire Bloc républicain conclut en soulignant la nécessité de retrouver rapidement la voie du dialogue.

"Le Bénin et le Niger sont des frères condamnés à vivre ensemble. Il est mieux que nous retrouvions rapidement la voie du dialogue fraternel, car nous nous sommes assez donnés en spectacle devant les autres. Nous savons que le gouvernement de Patrice Talon est prêt à cela, nous espérons voir celui du Niger donner des signes, pour que dans la dignité, et le repect mutuel, nous dépassions cette crise", a dit Assan Seïbou dans la déclaration lue au parlement.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook