Actualité

Côte d’Ivoire : la ministre Mariatou Koné interpellée après le décès d’une élève enceinte de son directeur

Floride Agamma 27/05/2024 à 13:34

La mort d’une écolière après un avortement, le mardi 21 mai 2024, continue de susciter des réactions. Pour s’en rendre compte, la Ministre Mariatou Koné a été interpellée suite audit décès de l’apprenante, le jour de l’examen du CEPE en Côte d’Ivoire.

D’après les informations relayées par la presse ivoirienne, l’écolière en classe de CM2 et âgée de 14 ans entretenait des relations sexuelles avec son directeur désigné aux initiales G.M jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte.

Pour fuir ses responsabilités, ce dernier aurait demandé à l’adolescente d’avorter avant les examens du CEPE. Ce qu’elle va malheureusement faire en prenant des médicaments. Sans un accompagnement médical et mal en point, elle va perdre son bébé dans le ventre. L’écolière va aussi perdre la vie le jour de l’examen du CEPE.

L’affaire qui défraie la chronique dans la localité de Hiré (Lôh-Djiboua) a agité l’opinion publique ivoirienne. Des voix s’élèvent d’ailleurs pour que justice soit rendue à cette jeune apprenante abusée par son directeur d’école.

La Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Mariatou Koné, est donc interpellée à travers ses services dans la région du Lôh-Djiboua, afin de clarifier cette énième affaire de grossesse en milieu scolaire et donner une suite judiciaire, si la responsabilité du directeur d’école est engagée.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook