Actualité

Bénin : un député convoqué dans un commissariat pour avoir tapé une copine

L’investigateur 21/07/2021 à 13:01

Selon les informations du Journal Le Challenge dans sa parution 2656 du mercredi 21 juillet 2021, un député béninois aurait tapé comme cela n’est pas permis, sa copine.

La scène s’est déroulée au domicile de la victime rapporte le Quotidien. Pour une question d’humeur, le député aurait asséné des coups à la dame avec qui il a passé de bons moments. D’ailleurs, la source va plus loin en informant que les deux sont encore ensemble.

Lire aussi : Nigéria : placé sur la liste noire, Sunday Igboho arrêté à Cotonou

Frappée à mort malgré l’intervention des voisins et autres parents, la jeune dame a été contrainte de porter plainte au commissariat du 12ème arrondissement.

Conséquence, les deux doivent se retrouver chez le commissaire le 26 juillet prochain, date indiquée sur la convocation. Le député est obligé de répondre de ses actes devant l’officier de police judiciaire (OPJ).

Lire aussi : Cour d’appel : Angela réagit à la condamnation d’un employeur pour harcèlement sexuel


Une affaire qui tombe mal ?

Lire aussi : Bénin : un Directeur de société condamné à 15 millions FCFA pour harcèlement sexuel par la Cour d’appel

On a l’impression. Il est vrai, ce cas est différent de ce qui s’est passé au palais de l’Empereur de la Fraternité Ogboni, Kabiessi Owo-Lobè (NDLR flagellation d’un jeune). Mais pour un élu du peuple, rien ne saurait justifier cet acte. Revenons sur le cas qui s’est déroulé au palais de Owo-Lobè pour dire que les images et vidéos diffusées sur la toile ont provoqué des réactions. Et le procureur s’est autosaisi. La suite on la connaît avec une dizaine de personne en détention provisoire. Qu’en serait-il du cas du député ? Sera-t-il présent au commissariat ce 26 juillet pour donner sa version des faits ou va-t-il se prévaloir de son immunité parlementaire et juste se faire représenter ? Pour le moment, nul ne peut confirmer sa présence ou non devant l’officier de police judiciaire.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook