Actualité

Bénin : 09 questions du député Dakpè Sossou au gouvernement sur la qualité des prestations au CNHU

L’investigateur 21/06/2023 à 00:05

Dans le cadre du contrôle de l’action gouvernemenrtale, le député Dakpè Sossou a adressé au gouvernement, neuf (09) questions concernent la qualité des prestations au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU-HKM).

En effet, les questions de l’élu de la 18è circonscription électorale sont programmées pour la plénière de ce mercredi 21 juin 2023 au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Ainsi donc, le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin est attendu à l’hémicycle pour éclairer les élus du peuple

QUESTIONS ORALES AVEC DEBAT AU GOUVERNEMENT

(Article 110 du règlement intérieur de l’Assemblé nationale)

Objet : LA QUALITE DES PRESTATIONS AU CNHU - HKM DANS LE CADRE DES REFORMES DU SYSTEME SANITAIRE AU BENIN
Créé le 30 octobre 1962 pour une capacité de 350 lits, l’Hôpital "350 lits" est devenu Centre National Hospitalier et Universitaire de Cotonou (CNHU-C) depuis le 10 janvier 1973. Il a pris le statut d’Office à caractère social et scientifique le 13 mai 1991 et est doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. A la mort du Premier Président de la République, son Excellence Hubert Koutoukou MAGA sous le mandat duquel l’hôpital a vu le jour, il a été baptisé CNHU Hubert K. MAGA. Le CNHU de COTONOU d’hier à aujourd’hui a traversé de grands moments. Avec ces différentes mutations visant l’amélioration continue de la qualité de ses prestations, le plateau technique, les conditions logistiques et le personnel ont connu un progrès significatif et qui fait de cet hôpital, la seule structure sanitaire de référence dans notre Pays.
Même si les derniers bilans techniques et financiers notent une certaine amélioration évidente dans la qualité de la prise en charge, les avis des bénéficiaires des services de ce centre de référence restent très variables, soit parce qu’ils ont perdu confiance, soit parce que la mémoire collective se refuse d’intégrer les nouvelles évolutions positives. Le volume des plaintes ne cesse de s’accroître malgré toutes les dispositions prises par les responsables administratifs de cette structure. Tout en félicitant le gouvernement pour les progrès accomplis ces dernières années, je voudrais m’inquiéter des faiblesses du système et me permettre de lui adresser ces quelques questions orales avec débat afin que des mesures plus efficaces soient prises pour la satisfaction des besoins en santé des usagers de cet établissement de référence.

1- Quelles sont les mesures envisagées par le gouvernement pour améliorer les conditions d’hébergement des usagers de ce centre ? L’hospitalisation dans des cabines communes n’augmente-t-elle pas le risque de maladies nosocomiales ? Pire, l’insuffisance d’hygiène et la vétusté du matériel dans les locaux de kinésithérapie et des urgences ne sont-ils pas de potentiels facteurs d’exposition et de vulnérabilité pour l’état de santé des patients de cet hôpital ?

2- Les réformes en cours contribueront-elles à une amélioration des conditions logistiques d’hébergement afin de faciliter le séjour des patients dans cet hôpital de référence ? Le Gouvernement envisage-t-il augmenter la capacité d’accueil de cet hôpital ? Si oui, dans quelles proportions et avec quel dispositif ?

3- Comment se réorganise la prise en charge des indigents de ce centre pour éviter des situations d’exéat forcé ou d’expulsion pure et simple de malades incapables d’honorer la facture de leur séjour au centre ?

4- Entre autres, comment s’opère la prise en charge sanitaire du personnel de ce centre notamment les contractuels et occasionnels qui font partie des plus exposés et des plus fragiles des différentes catégories d’agents du centre ?

5- Comment s’organisent et se réalisent les évacuations sanitaires au Bénin pour les patients nécessitant cet exercice ? Quelles en sont les dimensions et les réalités factuelles ?

6- Combien l’Etat dépense-t-il annuellement pour couvrir les charges inhérentes aux évacuations sanitaires au Bénin ?

7- En thème de coût- efficacité, quel est le nombre de patients ayant bénéficiés d’évacuation sanitaire avec satisfaction ? Cette politique est-elle avantageuse pour l’Etat et pour les patients ?

8- Que prévoit le Gouvernement pour améliorer la prise en charge des personnes dialysées ?

9- Quelles sont enfin les mesures prises par le gouvernement pour que le nouvel hôpital de référence d’Abomey-Calavi ne tombe dans les mêmes travers (Conditions d’hébergement, transports des patients des centres secondaires au centre de référence, matériels roulants médicalisés, etc ...) ?

Honorable Dakpè SOSSOU




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook