Actualités

Mali : des opposants en exil forment un gouvernement civil de transition

Deo Gratias HOUNKPATIN 26/05/2024 à 23:43

Des personnalités politiques maliennes en exil ont annoncé ce samedi, la création d’un gouvernement de transition civile. Cette démarche marque leur opposition au régime militaire en place, qui n’a pas respecté son engagement d’organiser des élections comme prévu.

En effet, la transition militaire était censée s’achever le 26 mars 2024, à la suite d’une élection présidentielle pour choisir un nouveau dirigeant à la tête du Mali. Mais le Colonel Assimi Goïta et son gouvernement n’ont pas organisé les élections. Et pire, les récentes assises nationales ont recommandé le maintien au pouvoir de la junte militaire pour cinq ans. Dans ce contexte, Adaman Touré, président de l’Assemblée citoyenne de la transition civile, un organe mis en place par les opposants en exil, a annoncé l’élection des membres de d’un gouvernement de transition civile.

Selon le communiqué publié, ce gouvernement "civil de transition est le seul légitime du Mali". Mohamed Cherif Koné, nommé Premier ministre, cumule également les portefeuilles de la Défense, de la Protection de la population et des Sports. Son gouvernement est composé de six ministres, tous en exil, et des personnalités reconnues au Mali. Cette annonce intervient dans un contexte où le M5-RFP, mouvement dirigé par le Premier ministre civil Choguel Kokalla Maïga, a exprimé vendredi une opposition à une prolongation de la transition militaire.

Bien qu’il n’y ait pas de confirmation sur le soutien de Choguel Kokalla Maïga à cette contestation, il est clair que les voix dissidentes se multiplient. Déjà, le 13 mai, un collectif de partis politiques et d’organisations de la société civile avait rejeté l’idée d’une prolongation de la transition militaire. La formation d’un gouvernement de transition civile par des opposants en exil pourrait intensifier la pression sur le régime militaire au Mali. Elle reflète une demande croissante pour un retour à l’ordre constitutionnel. Reste à voir comment ce gouvernement en exil influencera le paysage politique du Mali.

Voici la composition du gouvernement de transition civile
Ah

1. Monsieur Mohamed Cherif Koné
Premier ministre
Ministre de la défense, de la protection de la population, des sports (MDS)
2. Madame Sadio Kanté
Vice-première ministre
Ministre de la communication, de l’énergie, de l’environnement et des transports (MCEET)
3. Monsieur Mohamed Ag Ahmedou
Ministre des affaires étrangères (MAE)
4. Monsieur Ousmane Salif Traoré
Ministre de l’intérieur et de la justice (MI)
5. Madame Aïcha Walet Mohamed Issa
Ministre du développement social et de l’éducation primaire (MDSEP)
6. Monsieur Aboubacrine Assadek
Ministre des finances (MF)
7. Monsieur Fousseyni Faye
Ministre de l’économie, de la formation et de la recherche (MEFR)




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook