Bénin

Bénin : confusion au palais royal d'Agonli, le premier ministre suspendu de toute charge liée à la tradition

L’investigateur 5/12/2022 à 13:52

Au terme d’une réunion conduite par le Roi Dada Zéhè d’agonlin ce dimanche 4 décembre, Tierry Gandaho intronisé Dada Kinidégbé, premier ministre du roi Affodjènoukon a été suspendu de son poste, selon les informations.

Sa suspension de toute charge liée à la tradition de Naogon jusqu’à nouvel ordre est actée, informent les sources. En effet, l’ex-premier ministre a intronisé Adrien Gandaho comme GALAGBO, alors qu’il n’est pas habilité à le faire. Pire, il a saisi la justice pour un différend qui devrait se régler au palais. On apprend que l’ex-premier ministre Thierry Gandaho n’est pas soumis au Roi comme l’exige la tradition depuis son intronisation. Selon DADA ZEHE, le premier ministre du roi a pour mission de le représenter en cas d’empêchement.

| Lire aussi : Bénin : la Cour suprême examine 121 arrêts de ses recours de 2017 pour cette raison

« GANDAHO Thierry n’est pas roi ni chef de collectivité GANDAHO. Le premier ministre n’est pas chef de collectivité, il est lié directement au roi », a martelé le roi d’Agonlin. Le Souverain enchaîne pour dire que le premier ministre n’a pas compétence d’officier une cérémonie de sacre de GALAGBO. « Ce qui concerne la tradition se règle dans la tradition », a-t-il fulminé. Il souhaite qu’il faille désormais une enquête de moralité avant toute intronisation à l’avenir. Au regard de tout ce qui précède, le collectif des rois sous la houlette de DADA ZEHE demande au sieur Thierry GANDAHO de retirer sa plainte contre son roi au tribunal dans un délai de 48h. Le sacre de GALAGBO qu’il a fait est nul et de nul effet. Les têtes couronnées valident l’intronisation d’Espéra Gandaho qui est désormais « le GALAGBO reconnu », a martelé DADA ZEHE, roi d’Agonlin qui suspend Thierry GANDAHO de toute charge de premier ministre jusqu’à nouvel ordre, ont confié d’autres sources.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer