Actualité

Bazoum : le président du Niger suspend le transit des produits pétroliers vers le Mali

L’investigateur 27/09/2022 à 15:29

Les tensions diplomatiques entre le Niger et le Mali prennent une autre dimension. Le gouvernement nigérien vient d’interdire le transit de produits pétroliers par son territoire en direction de Bamako.

La décision est prise à travers une note des services des douanes nigériennes. Seuls les produits pétroliers commandés pour la MINUSMA pourront transiter par le Niger pour le Mali. " J’ai l’honneur de porter à votre connaissance de la suspension des autorisations de transit de produits pétroliers sur le Mali non destinés à la MINUSMA accordées aux usagers", mentionne la note du directeur général des douanes du Niger relayée par la presse nationale.

| Lire aussi : Bénin : Claudine Prudencio tape sur les doigts de Bertin Koovi et responsabilise Bio Tchané après le clash Udbn-Br

Harouna Abdallah a précisé dans sa note, la suspension des autorisations déjà délivrées. " En outre, l’utilisation des autorisations déjà délivrées pour accomplir les formalités de transit des produits pétroliers non destinés à la MINUSMA est suspendue ", indique le document.

| Lire aussi : CEDEAO : Bamako diffère l’arrivée de sa mission à travers un document confidentiel

Cette décision intervient après le discours du premier ministre par intérim du Mali, le Colonel Abdoulaye Maïga à la tribune de l’ONU, le samedi 24 septembre 2022. Le responsable du gouvernement malien avait humilié le président nigérien en remettant en cause son identité. " La seconde raison relève de l’identité de M. Bazoum, l’étranger qui se réclame du Niger. Nous savons que le peuple nigérien frère du Mali, se distingue par des valeurs sociétales, culturelles et religieuses très riches. M. Bazoum n’est pas un Nigérien, son comportement nous consolide totalement dans notre constat", avait-il déclaré.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer