Bénin

Yayi : le projet de société du « FRD » proche de l’ancien président, attendu

L’investigateur 14/01/2021 à 09:24

Les projets de société qui devraient attirés les populations vers les potentiels candidats à l’élection présidentielle est la chose qui manque le moins dans le débat actualisé de la précampagne. A moins de 90 jours de la compétition, très peu de gens en parlent, même les opposants.

Au-delà du président sortant Patrice Talon, probable candidat à sa succession qui promet la poursuite de l’œuvre entamée depuis avril 2016, plus aucun candidat ne parle pour l’instant de « projet de société ». A plus forte raison, l’opposition radicale qui chante à tue-tête l’alternance ; et qui contre vents et marées, promet le départ de Patrice Talon au peuple dans quelques jours.

Lire aussi : Célébrité  : Didier Drogba quitte Lala Diakité, son épouse après 20 ans de mariage

Hier, mercredi 13 janvier 2021, une frange d’acteurs de ceux qui ne parlent pas le même langage que le régime s’étaient réunis au sein d’une nouvelle Coalition créée. Dénommée Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD), les membres ont égrené leur revendication assortie de neuf (09) exigences, somme toute des injonctions au régime en place. Sans détailler leur projet de société, ils croient dur comme fer qu’ils ont la panacée pour délivrer le peuple, une fois aux affaires.

Mais en réalité, avec le recul nécessaire, la « Restauration » de la démocratie semble-t-il, est leur programme d’actions. Ces acteurs proches de l’ancien président Boni Yayi sont à n’en point douter dans des incantations. Et, tout concourt à ceci : « ce qui les unit n’est pas plus important que le départ de Patrice Talon ».

Lire aussi : Santé  : voici le nouveau DG/CNHU, nommé en conseil des ministres

A chacune de leur sortie, le message véhiculé est la « Restauration » de la démocratie. Pas plus. Dans ces conditions alors, on peut se demander s’ils ne sont pas motivés par le départ de l’actuel occupant du fauteuil à la Marina qu’aux solutions aux nombreux problèmes que vivent les populations ?
On peut restaurer la démocratie certes, mais il est possible aussi de surfer sur un programme d’actions convaincant pour une fois aux affaires, remettre cette démocratie en disparition, selon leurs propres termes, à sa place.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook