Bénin

Yayi : "Houndété et Cie sont sous perfusion chez l’ancien président", selon un ancien collaborateur du prédécesseur de Talon

L’investigateur 15/08/2022 à 12:35

Écrivain de fortune et ancien collaborateur de Boni Yayi, Léonce Houngbadji est désormais décidé. Ses flèches contre l’ancien président Boni Yayi qu’il a servi le prouvent sans doute. Outre Boni Yayi, l’ancien journaliste qui vit en exil en France s’est aussi attaqué sans commune mesure à l’opposition qu’il traite de lèche-botte au cours de ses récentes sorties médiatiques.

Ancien journaliste, sa proximité avec l’ancien président du Bénin, Boni Yayi n’est plus à démontrer. Léonce Houngbadji comme c’est de lui qu’il s’agit, a tiré les 400 coups ensemble avec l’ex chef d’État. Communicateur hors pair sous le régime défunt, son passage à la préfecture de Cotonou, au ministère de l’intérieur et de la sécurité publique ; à la présidence de la République sont en quelque sorte, ses faits d’armes sous l’ancien président de la banque Ouest africaine de Développement (BOAD). Très introduit dans le cercle fermé de Boni Yayi, il a bénéficié d’une confiance inouïe de sa part. Seulement, il y a quelques mois, il a décidé de se vêtir d’un manteau de pourfendeur à l’encontre de Boni Yayi et tous ses proches. Ses attaques contre le prédécesseur de Patrice Talon sortent de l’entendement. D’abord dans son récent ouvrage intitulé « la noblesse du lion », il n’a pas ménagé l’ancien chef d’État dans des propos plus ou moins agressifs. Pour lui, « Boni Yayi ne pense qu’à ses intérêts et personne ne doit compter sur lui ». Ce week-end au cours d’une sortie médiatique, il a remis le couvert. Arguant du fait de sa propension à tout révéler, sur « l’émission RDV » à Paris, Léonce Houngbadji s’est attaqué à l’opposition. Selon ses propos, l’opposition est « sous perfusion chez Boni Yayi ». Ce qui empêche, selon toujours sa déclaration, les leaders de cette opposition dont le président de Les Démocrates, Eric Houndété de dire la vérité au nouveau médiateur désigné de la CEDEAO en Guinée, Boni Yayi.

| Lire aussi : Azannaï : son ancien Sg Mitokpè évoque les raisons de son départ de RE

Alors, qu’est-ce qui peut, à dire vrai, motiver ses sorties de l’ancien collaborateur de Boni Yayi qui tire à boulets rouges sur son ancien maître et ses proches ?
D’une part, le rapprochement entre Boni Yayi et l’actuel Chef de l’Etat Patrice Talon, aux dires des uns et des autres, peut en être la cause. D’autre part, la participation des opposants aux manifestations entrant dans le cadre de la célébration du 1er Août passé. Car, pour cet opposant en exil, il faut s’isoler du régime de Cotonou aux fins de montrer aux yeux de la communauté international que le régime de Patrice Talon est toujours resté infréquentable comme au début.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer