Actualité

Vie de couple : 06 types d’orgasme féminin existant pour vous envoyer entièrement au 7è ciel

L’investigateur 17/08/2022 à 09:14

L’orgasme est la petite touche magique qui vient sublimer les parties de jambes en l’air. Cependant l’atteindre se révèle parfois compliqué pour de nombreuses femmes. Voici une sélection de six types d’orgasmes qui existent pour vous faire grimper au rideau.

Du grec et signifiant « bouillonner d’ardeur », l’orgasme est une réponse physiologique qui intervient à l’apogée de l’excitation sexuelle. C’est un plaisir intense, une sensation foudroyante, une jouissance extrême. Autrement dit, c’est le point le plus haut du plaisir sexuel qui entraîne une sensation de profond bien-être. Après l’orgasme arrive la phase de détente, d’apaisement, de bonheur, où l’esprit et le corps se sentent légers. Découvrez dans cet article, six types d’orgasmes existant.

1.L’orgasme clitoridien

Toutes les femmes le connaissent, si bien qu’il n’a plus besoin de présentation. Que ce soit un travail solo ou avec son partenaire, le résultat reste le même : explosif, localisé et souvent de courte durée. Il en résulte d’une stimulation du clitoris que ce soit avec les doigts ou la bouche. Ou autre chose si vous êtes bien imaginatives…

2.L’orgasme du point G

Le point G a été identifié pour la première fois en 1940 par le gynécologue allemand, Ernest Grafenberg. Ce dernier est situé à 3 cm de l’entrée du vagin. On l’identifie par son aspect bombé. Pour faciliter l’orgasme par le point G, il suffit de s’allonger sur le dos et d’introduire au moins un doigt dans le vagin en le courbant vers le haut, suivi d’une manipulation. Selon Top Santé, seules 10 % des femmes atteignent l’orgasme par la stimulation du point G et 90 % ressentent un parfait bien-être.

3.L’orgasme combiné

L’orgasme combiné est le joyeux mélange clitoridien-vaginal. Oui, oui, un orgasme en simultané. La durée de cet orgasme varie entre 1 et 15 minutes en se terminant par une explosion de sensations. Bien souvent, les femmes préfèreront la position du missionnaire qui offre plus de chances de l’atteindre.

4.L’orgasme mammaire ou par les tétons

C’est rare mais possible de jouir par les tétons mais il faut aussi prendre en compte le contexte. Il ne suffit pas de tirer sur eux, mais au contraire une délicatesse des gestes. Trouvez la bonne position, la face à face par exemple favorise les connexions par le regard. Par contre si vous vous placez dans le dos de votre partenaire, ça peut augmenter son plaisir.

5.L’orgasme vaginal

Seule une poignée de femmes chanceuses réussissent à avoir des orgasmes vaginaux dans leur vie. Contrairement à l’orgasme clitoridien, l’orgasme vaginal est atteint pendant les rapports sexuels. Moins localisé, la sensation peut se propager dans tout le corps, donnant l’impression de se libérer complètement. Le nombre d’orgasmes vaginaux ressenti peut varier d’une femme à l’autre.

6.L’orgasme anal

L’orgasme anal a été longtemps mitigé. Existe-t-il vraiment ou non ? Pourtant, cette région est très érogène et encore plus sensible que les autres. Toutes les terminaisons nerveuses qui s’y trouvent font de cette zone quelque chose de complexe, mais apprivoisable pour les curieux/curieuses qui décideraient de s’y aventurer. C’est donc complètement possible d’avoir un orgasme anal, que ce soit par stimulation buccale, avec les doigts ou par pénétration, selon Bwt.

Par ailleurs, pendant l’acte, ne soyez pas seulement spectatrice, prenez aussi des alternatives. Guidez votre partenaire vers vos points de jouissance !




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook