Bénin/catastrophes naturelles

Un record de 392 cas de décès enregistrés en 2019, selon le commandant du GNSP

L’investigateur 7/01/2020 à 08:33

Le commandant du groupement national des sapeurs-pompiers (GNSP), Dadis Ahouangbénon a fait le triste bilan des catastrophes enregistrées dans l’année écoulée (2019). C’était sur Frisson Radio ce lundi 06 janvier 2020. Et, à l’en croire, 392 cas de décès ont été enregistrés contrairement à 2018 où on a noté 390. Entre autres, des décès par noyade, accidents de circulation ou par incendie. En effet, durant l’année 2019, les soldats du feu sont intervenus 12.205 fois sur toute l’étendue du territoire national, contre 12.452 en 2018, a déclaré le commandant Dadis Ahouangbénon. En gros les sollicitations sont dues aux accidents de circulation. Au total, 8.558 personnes ont été évacuées dans les hôpitaux. Un chiffre conséquent, mais seulement 49 ont perdu la vie. Le nombre de personnes décédées avant l’arrivée des sapeurs-pompiers sur les lieux d’accident quant à lui, est de 188 en 2019.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook