Actualité

Transport : plus de tokpa-tokpa en circulation dans Cotonou

L’investigateur 27/11/2021 à 10:43

A la salle de conférence de la Mairie de Cotonou, s’est tenue ce jeudi 25 novembre 2021, une réunion entre les autorités de la préfecture du Littoral et celles de la mairie de Cotonou.

C’est une réunion dont l’objectif a été d’expliquer aux acteurs du transport public, les motivations qui sous-tendent la volonté de réorganiser le secteur du transport urbain à Cotonou, a rapporté une source proche de la préfecture.

Présents à cette réunion, le Préfet Alain Orounla, le deuxième adjoint au Maire de Cotonou, Gatien Adjagboni, représentant le Maire, le commissaire central de la ville de Cotonou et les faîtières des transporteurs.

« Nous avons décidé de réorganiser la filière non seulement pour répondre aux exigences de la loi qui a mis en place un cadre équitable mais également pour mettre de l’ordre dans la circulation. Et c’est pour ça qu’ensemble nous avons identifié deux sites que les autorités municipales ont mis à disposition. Deux sites qui répondent déjà à une rationalisation géographique pour des installations de gares routières, deux sites qui permettent d’organiser également la gestion », a expliqué le préfet Alain Orounla.

| Lire aussi : Aspiranat au Bénin : les imperfections seront corrigées, rassure le ministre de l’enseignement secondaire

| Lire aussi : Bénin : l’identité de trois autres policiers en cavale et recherchés

Pour sa part, le 1er adjoint au Maire de Cotonou, Gratien Adjagboni a clarifié le cadre et l’intérêt de la réunion : « Nous avons démarré avec le Préfet cette réorganisation depuis un moment. Vous savez que nous avons effectué ensemble la première étape, c’est à dire identifier les sites. Nous avançons maintenant sur la deuxième étape où il s’agit pour nous d’organiser le fonctionnement avec vous. Donc au cours de la rencontre d’aujourd’hui, nous allons nous entendre sur comment est ce que ensemble nous allons travailler au quotidien sur ces deux sites ».

En résumé deux gares ont été retenues désormais pour les bus. Ceux qui quittent Porto-Novo vont s’arrêter à la gare d’Abattoir. Quant à la gare de Vodjè, elle est destinée aux bus qui quitteront Abomey-Calavi. Précisons que les bus vont également charger sur les mêmes gares, ce qui suppose qu’on ne verra plus les bus tokpa-tokpa dans la circulation à Cotonou de façon anarchique.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer