Bénin

Tchad : le gouvernement parle d'une trentaine de morts et condamne les manifestations de ce jeudi

L’investigateur 20/10/2022 à 19:13

Le bilan des manifestations au Tchad a été revu à la hausse. Cinq (05) morts annoncés dans la mi-journée, on évoque désormais une trentaine au terme des manifestations entre la police et les populations.

Le bilan des affrontements entre la police et des manifestations est lourd désormais au Tchad. Le gouvernement dénombre une trentaine de morts dont une dizaine parmi les forces de l’ordre. Selon le porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, les manifestants s’en sont pris à des édifices publics, au gouvernorat, au siège du parti du président de l’Assemblée nationale. Le ministre confirme aussi que les manifestants ont attaqué le siège du parti UNDR de l’actuel Premier ministre Saleh Kebzabo et opposant historique à feu le président Idriss Déby Itno.

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : Michel Bohiri victime d’un accident de circulation

Des centaines de personnes de personnes se sont réunies ce matin à N’Djamena à l’appel de l’opposition. Selon des journalistes de l’AFP, des nuages de fumée sont visibles et des tirs de gaz lacrymogène se font entendre régulièrement dans la capitale. Des barricades ont été dressées dans plusieurs quartiers de N’Djamena et des pneus ont été brûlés sur les axes routiers pour obstruer la circulation. Dans le centre de N’Djamena, les commerces du marché central ont baissé le rideau. Les manifestants ont incendié le siège du parti du Premier ministre Saleh Kebzabo.

| Lire aussi : Bénin : un aspirant au métier d’enseignant gardé à vue au commissariat de Tchaourou pour cette raison

La raison de ces manifestations est la prorogation de la durée du mandat de l’actuel président du Tchad Mahamat Idriss Déby Itno pour encore deux ans. Alors que son mandat en tant que président de la transition devrait prendre ce jeudi 20 octobre.

Pendant que son mandat touchait à sa fin des assises nationales boycottées par une partie de l’opposition ont été convoquées et les participants lui ont donné encore un bonus de deux ans. Pire, il pourra se présenter au terme de la transition.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook