Actualité

Société : elle a été renvoyée du foyer pour avoir surpris son époux dans une auberge

L’investigateur 11/09/2022 à 10:54

Une vie peut basculer en un clin d’œil. Un mariage peut se briser pour un rien du tout. Et c’est histoire de ce couple.

Marina et Arthur se sont mariés il y a cinq. Ils ont un garçon de 3 ans et tout allait bien dans le ménage. L’épouse se comportait très bien tout en sachant que son homme a des aventures dehors avec d’autres femmes. La vie de cette petite famille de trois personnes va basculer un dimanche. Et ce jour, ni l’homme, ni la femme ne pouvait imaginer le scénario qui est arrivé. Le samedi veille de l’incident, Marina a demandé et obtenu de son époux, une permission pour aller rendre visite à une cousine. Celle-ci venait d’accoucher par césarienne à la maternité du Centre hospitalier départemental, rapporte le Journal Canard du Notd.

Elle quitte la maison aux environs de 13h et prit un taxi. C’est ce véhicule de transport en commun qui va le conduire à son malheur. Arrivée à un carrefour, l’un des pneus arrière de la voiture creva. Marina sort du véhicule avec son fils pour que le taximan puisse changer de roue. Elle s’est assise sous un arbre à côté d’une clôture. C’était le prolongement d’un hôtel sans qu’elle ne sache. Après quelques minutes d’attente, elle entend son fils crié papa. Le petit garçon venait effectivement de voir son géniteur vers qui il s’est dirigé.

| Lire aussi : S3xe et Foi : un responsable d’Église surpris en pleine démonstration s3xuelle avec sa belle-sœur

Arthur était en compagnie d’une autre femme. Celle-ci s’est mise à crier qu’il l’a trahi. Il lui avait toujours dit qu’il était célibataire. Les cris de la jeune dame ont alerté les passants qui se sont rapprochés pour observer la scène. Arthur a tenté de calmer sa petite amie en vain. Dans cette ambiance, Marina prend un autre taxi et retourne à la maison avec son enfant. L’époux de retour se jette sur elle pour la frapper. Il demandait pourquoi elle devrait se retrouver à cet endroit à pareille heure. Le mari dit à sa femme de rejoindre ses parents. Malgré l’intervention des voisins, il revient à la charge le soir. Marina à contre cœur rejoint le domicile parental.

Au moment d’essayer une médiation pour réconcilier les deux, Arthur dit à ses beaux parents qu’il a surpris sa femme à côté d’un hôtel et qu’elle attendrait sûrement un amant. Marina à son tour va livrer sa version des faits. « Je suis la victime. Je peux tout pardonner et tout supporter sauf cette fausse accusation qui jette du discrédit et de l’opprobre sur ma personne. Mais, je m’en remets à Dieu. », dit-elle les larmes aux yeux. La tentative de réconciliation s’est soldée par un échec avec Arthur qui ne change pas de discours.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer