Actualité

Sénégal : le tribunal rend son verdict dans affaire décès d’une femme en travail négligée par des sages-femmes

Rollis HOUESSOU 14/05/2022 à 10:14

Au Sénégal, le tribunal s’est prononcé sur l’affaire du décès d’Astou Sokhna. Poursuivies pour "non-assistance à personne en danger", trois des 06 sages-femmes ont été condamnées à six mois de prison avec sursis alors que les trois autres ont été relaxées. Le verdict est tombé le mercredi dernier.

Un drame survenu Il y a quelques semaines, avait suscité sur les réseaux sociaux, une vague d’indignation contre les carences du système de santé publique au Sénégal et avait provoqué des réactions au plus haut niveau de l’Etat. Il s’agit de cette femme connue sous le nom de Astou Sokhna, mariée et enceinte de 9 mois, et qui est décédée à l’hôpital de Louga le 1er avril dernier dans des circonstances tragiques. En effet, selon les informations de AFP, la jeune femme, âgée d’environ 34 ans avait attendu pendant une vingtaine d’heures la césarienne qu’elle réclamait. Le personnel aurait refusé sa demande, indiquant que son opération n’était pas prévue, et aurait menacé de la chasser si elle insistait. Quelques temps après, la jeune femme est décédée.

| Lire aussi : Société : Le Bénin et le Nigéria signent un accord pour la gestion du poste de contrôle de Sèmè-Kraké, lire les détails

Les 06 sages-femmes qui étaient de garde dans la journée du drame ont été arrêtées et jugées le mercredi dernier. Trois d’entre elles ont été condamnées par un tribunal sénégalais, à six mois de prison avec sursis pour « non-assistance à personne en danger ». Ces dernières étaient de garde la nuit où Astou Sokhna a été admise à l’hôpital, a indiqué un de leurs avocats, Abou Abdou Daff. Les trois autres étaient de garde pendant la journée, donc sont relâchées. Lors du procès, le 27 avril, le parquet avait requis un an de prison, dont un mois ferme, contre quatre des six prévenues, et la relaxe pour les deux autres. Pour la famille de la victime, la peine est insuffisante, précise la source.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook