Bénin

Savalou : plus de 80 fidèles de la secte Azzaël Awignan gardés à vue dans affaire "mort de policiers"

L’investigateur 1er/02/2022 à 07:17

La police républicaine victime des atrocités des fidèles de la secte Azzaël Awignan implantée dans la commune de Savalou n’est pas allée de main morte. Après les affrontements du samedi dernier plus de 80 fidèles de l’église sont en garde à vue. Fidèles hommes et femmes avec leurs enfants y compris.

Le commissariat de la commune de Savalou et environs grouille de monde en effet. Après les affrontements du samedi assortis de tueries, la police a procédé à plusieurs interpellations. Selon le maire de la commune de Savalou Dèlidji Houindo au micro de Frissons Radio, plus de 80 personnes sont gardées à vue à savoir : des dames avec leurs enfants et attendent d’être présentées au procureur de la République. Plus loin le premier citoyen de la commune ajoute qu’ils sont nourris et continuent de l’être jusqu’à leur présentation au procureur.

| Lire aussi : Talon : la CEDEAO accède à l’une des requêtes du président de la République

« On va s’occuper d’eux. Ils sont tous de la commune et non des étrangers. La population est prête à les accueillir pour leur réinsertion », a-t-il déclaré.

Gardés à vue après les affrontements entre les fidèles de la secte Azzaël Awignan et la population samedi dernier ces suspects passeront sous peu chez le procureur pour se justifier en approtant leur part de vérité dans l’affaire "mort de policiers" à Savalou.

| Lire aussi : Bénin : deux dames gardées à vue pour avoir excisé une fillette

Convaincus que la fin du monde est proche, les fidèles de la secte dirigée par Mesmin Kpodékon proclame la fin des temps et dictent leur loi à tout le monde dans la commune de Savalou depuis plus de 7 ans. Mais ils ont franchi le seuil de l’intolérable samedi dernier, occasionnant au passage des affrontements dont l’issue à causé la mort à une dizaine de personnes.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer