Football

Samuel Eto’o fait appel de sa condamnation par la CAF

L’investigateur 7/07/2024 à 16:15

Condamné à payer une mande de 200 000 dollars US, le président de la fédération camerounaise de football (Fécafoot), Samuel Eto’o a fait appel du verdict. Selon ses avocats, la décision du jury de la CAF est sans fondement.

La décision du jury disciplinaire de la CAF à propos de Samuel Eto’o est inacceptable pour ce dernier et ses avocats. D’ailleurs, par la voix de son avocat, l’ancien attaquant de Barcelone a fait appel de sa condamnation par le jury de la confédération africaine de football (CAF).
« Le Jury Disciplinaire a cru pouvoir statuer sur des questions d’éthique alors que la CAF ne dispose ni d’un code d’éthique, ni d’une commission d’éthique », a écrit le conseil du patron de la Fecafoot.

La CAF reproche à l’ancien Pichichi de la liga espagnole d’avoir violé les principes d’éthique, d’intégrité et d’esprit sportif prévus à l’article 2 alinéa 3 des statuts de la CAF en signant un contrat d’ambassadeur de marque avec la société 1XBET.

Pour Eto’o et son camp, le jury « ... a cru pouvoir se prononcer alors que les faits reprochés sont pendants devant d’autres juridictions valablement saisies, en totale violation du code d’éthique de la FIFA. Nous notons enfin que la décision ne respecte pas les prescriptions de l’article 51 du code disciplinaire de la CAF notamment en ce qu’elle n’est nullement motivée, montrant, si besoin était, l’embarras du Jury disciplinaire.

Nous annonçons par conséquent l’intention de Monsieur ETO’O de faire appel de cette décision devant le Jury d’Appel de la CAF, conformément aux dispositions des articles 54 et 58 du code disciplinaire de la CAF étant entendu que cet appel est SUSPENSIF », ont réagi les avocat.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook