Bénin

Sacca Lafia : " on nous a permis d'être candidats quand on était dans l'opposition "

L’investigateur 4/10/2022 à 13:59

Toujours inquiets quant à leur participation aux prochaines élections législatives, les opposabts qui sont prêts peuvent déjà commencer à se frotter les mains. La rencontre avec la CENA hier est à priori, rassurante à plus d’un titre pour eux.

L’intervention du président Sacca Lafia lors de la rencontre d’hier avec les partis politiques est la preuve, sauf changement de dernières minutes que les opposants seront sur la ligne de départ des législatives de janvier 2023.
Dans son intervention au cours de la renconte, le président Sacca Lafia a été clair et cela peut réjouir les oppposants qui ont toujours souhaité des élections inclusives. D’entrée, l’ancien ministre de l’intérieur a souligné que "la démocratie est l’affaire de tous". Par la suite, Sacca Lafia a rassuré ses interlocuteurs de ce que son institution tiendra compte de "leurs pertinentes observations". Et puis de garantir l’application du code électoral dans "sa lettre et dans son esprit" pour crédibiliser la CENA qui s’attelera à organiser des élections transparentes, inclusives". "Quand nous-mêmes on était dans l’opposition hier, on nous a permis d’être candidats", a-t-il avoué au micro de FrissonsRadio.

| Lire aussi : Djogbénou  : https://www.linvestigateur.info/?Djogbenou-son-parti-enregistre-l-adhesion-d-une-nouvelle-formation-politique&var_mode=calcul

Rassurant les acteurs de l’opposition il a rappeler qu’il y aura "la même ouverture et la même disponibilité".
Rappelons que les élections ont lieu le 08 janvier 2023 et que la CENA commence à recevoir les candidatures le 28 octobre prochain. Quant au cendrier électoral, il sera disponible le lundi prochain.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook