Bénin

Rencontre Talon-Syndicat : les points qui fâchent Kassa Mampo malgré les milliards annoncés

L’investigateur 17/10/2020 à 15:40

Faisant le point à sa base après la rencontre du vendredi 16 octobre 2020, avec le chef de l’Etat Patrice Talon, le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), Kassa Mampo est revenu sur des aspects, qui selon son compte rendu, l’ont laissé sur sa faim. Lisez une partie sa déclaration

« Pour le Secrétaire Général de la CSTB, Nagnini KASSA MAMPO, une telle rencontre ne pourrait être convoquée en urgence par le Chef de l’Etat sans annoncer l’ordre du jour dans les invitations. C’est seulement jeudi 15 octobre que les invitations ont été transmises pour une rencontre qui devait se tenir le lendemain à midi. De plus au lieu d’inviter les secrétaires généraux "personnellement " les Secrétaires Généraux devraient aller en tant que chefs de délégations de leurs organisations syndicales après avoir préparé la séance. Le SG /CSTB estime que lorsque le président invite les SG personnellement et sans leur communiquer l’ordre du jour, il n’invite pas des organisations mais des individus à qui on veut transmettre sans échanger.

Ceci dit le SG /CSTB est passé à l’appréciation du bilan en montrant qu’on apprécie un bilan que par rapport aux objectifs fixés qui n’apparaissent pas ici et que les engagement du gouvernement ne devaient pas se réduire au volet financiers. Encore que malgré le remboursement de plusieurs milliard de dette qui reste à vérifier, il est de notoriété publique que depuis l’arrivée de ce gouvernement très peu d’actes de reclassement, d’avancement et de promotion sont sortis. Même ceux qui ont les actes sortis se plaignent d’avoir leurs rappels bloqués dans le circuit financier. Le SG a voulu savoir le sort réservé aux différents agents de l’État qui demeurent sans salaire, sans primes dans le secteur de la santé et dans l’enseignement. Il est revenu sur le dossier des aspirants qui sont aujourd’hui gérés dans une confusion totale où on a renvoyé certains anciens contrairement aux déclarations du chef de l’État, le 08 octobre dernier qui disait "qu’aucun ancien aspirant se trouvant dans la base de données ne sera renvoyé. Des anciens sont renvoyés, d’autres sont affectés de leur établissement et des heures sont attribuées selon des départements, des collèges et lycées. Les horaires varient de 24h à 30h. Le SG dit que c’est une catastrophe qui viole les règles pédagogiques élémentaires et administratives et que cela est mortel pour l’école et les enseignants. Le SG est revenu sur les engagements pris par le chef de l’État et son gouvernement sur le respect des libertés démocratiques et syndicales. « 

Quid des libertés individuelles et de la défense des intérêts

Kassa Mampo de poursuivre : « A cet effet il a réclamé la libération des syndicalistes en prison et a demandé que les travailleurs arbitrairement radiés de la fonction publique depuis 2016 soient réintégrés. (…).
Le camarade KASSA MAMPO n’a pas manqué de rappeler la nécessité de revaloriser le point indiciaire et le SMIG, vu le coût de vie élevée et la revalorisation des salaires politiques.

Comme vous le constatez, le Chef de l’Etat a invité les responsables syndicaux pour leur faire le point des millions débloqués afin que ceux-ci aillent demander aux travailleurs tenaillés par la faim, dans une atmosphère de manque de libertés et révoltés par l’injustice, de se calmer. »

Et, au secrétaire général de conclure

« Visiblement, le Président Patrice TALON qui n’a rien promis ni pour le SMIG, ni pour la revalorisation du point indiciaire, encore moins pour les libertés dont il ne veut même pas entendre parler, ne veut satisfaire aucune revendication essentielle en dehors de cette affaire de rappel qui contraste avec la réalité sur le terrain où beaucoup de gens se peignent de n’avoir pas perçu de rappels et d’autres travailleurs de l’administration publique n’ont pas eu leurs actes qui leur permettront de bénéficier des rappels en question. »




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook