Actualité

Présidentielle au Gabon : l’opposant Alexandre Barro Chambrier candidat contre Ali Bongo

L’investigateur 10/07/2023 à 11:06

Un opposant au président sortant du Gabon, Ali Bongo candidat à sa propre succession pour un 3è mandat, s’est lancé dans la course. Poids lourd de l’opposition Alexandre Barro Chambrier veut mettre fin à la dynastie Bongo à la tête du Gabon depuis plusieurs décennies.

Sauf cas extraordinaire, la présidentielle d’Août prochain ne se passera pas sans l’opposant gabonais Alexandre Barro Chambrier.
En effet, hier dimanche après-midi, cet opposant a annoncé qu’il sera candidat à l’élection du 26 août. Le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) s’est réuni en congrès extraordinaire et l’a désigné. Économiste de formation, député pendant une décennie, Alexandre Barro Chambrier a été plusieurs fois ministre sous Omar Bongo. Sous Ali Bongo il avait obtenu le portefeuille du Pétrole. Il était passé dans l’opposition en 2016.
Un peu avant sa déclaration de candidature, il y a celle du président sortant Ali Bongo. "J’annonce officiellement aujourd’hui que je suis candidat", a-t-il déclaré à une foule de partisans dans un discours diffusé en direct sur sa page Facebook, ce dimanche 9 juillet 2023.

Ali Bongo, 64 ans, a succédé à son père, Omar Bongo Ondimba, dirigeant du pays pendant 41 ans, en 2009.

Réélu de justesse en 2016, il a connu une crise d’AVC et a passé des mois à l’hôpital.

La famille Bongo dirige le Gabon depuis déjà 55 ans et est qualifiée de « puissance dynastique » par l’opposition.

En avril, le parlement gabonais a voté pour amender la constitution et réduire le mandat du président de sept à cinq ans.

Des sections de l’opposition ont critiqué les changements, en particulier la fin des deux tours de scrutin, comme un moyen de "faciliter la réélection" de Bongo.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook