Bénin

Présidentielle 2021 : Ologou sur les difficultés pour l’opposition d'avoir de parrains

L’investigateur 14/09/2020 à 13:34

A huit mois de l’élection présidentielle, la question de parrainage suscite grand débat tout comme celle des candidatures. Reçu ce matin sur Rfi, Expédit Ologou, Président de Civic Academy for Africa’s Future (CIAAF) a analysé la possibilité pour les partis de l’opposition d’avoir de candidat à la présidentielle 2021.

En effet, à en croire le politologue Expédit Ologou, reçu par Carine Frenk, « théoriquement il est difficile pour un parti d’opposition de présenter un candidat à la présidentielle de 2021 ». Car, argumente-t-il, « l’opposition est absente à l’Assemblée nationale, le seul parti de l’opposition considéré comme tel qui se trouve aux communales n’a pas, en tout cas au regard des résultats, 16 mairies en sa disposition ».

Lire aussi : Dogbo  : l’appel du maire Agossou au conseil communal pour le développement de la ville

Mais il évoque, même si cela paraît improbable dans le contexte actuel au Bénin, « une mobilisation ou transaction politique » qui permettrait aux partis de l’opposition d’avoir ce parrainage. Pour tout résumer, il n’exclut pas entièrement sur la question de parrainage, la faisabilité dans le camp de l’opposition.
Selon les dispositions de la CEDEAO, il est interdit à tout pays membre de toucher à la loi électorale à 06 mois des élections. Mais le Bénin a encore 08 mois devant pour aller aux élections présidentielles. Le verrou du parrainage sera-t-il sauté ? Pour le moment, difficile d’y répondre.
Seulement, des voix au sein de l’opposition tout comme de la société civile, s’élèvent pour en appeler à la levée dudit verrou.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook