Drame

Pour une histoire de téléphone, un élève tue son professeur au Cameroun

Judicaël C. GBETO 14/01/2020 à 21:43

C’est de coutume dans nos écoles d’enseignement. Les affrontements entre enseignants et apprenants sur la question du port et de manipulation de téléphone portable au sein des établissements sont de plus en plus fréquents. L’élève Bisse Ngosso Brice a assassiné son professeur de Mathématiques au lycée de Nkolbisson dans le 7ème Arrondissement de Yaoundé.

Les informations rapportées par le site camerounais camer.be indiquent qu’après avoir mortellement poignardé son professeur de Mathématiques, l’adolescent criminel a pris la poudre d’escampette. A l’origine de l’incident tragique, une histoire de téléphone manipulé en classe.
Selon des témoins, tel que rapporté par nos confrères de camer.be, « l’élève Bisse Ngosso Brice, 15 ans, et en 4ème Espagnol au lycée classique de Nkolbisson, pianotait sur son téléphone pendant le cours de Mathématiques, lorsqu’il a été interpellé par son professeur. Njoni Tchakounte Maurice le jeune professeur de 26 ans demande à l’élève de lui remettre le téléphone afin que ce dernier soit remis à l’administration, selon la réglementation en vigueur. Devant le refus, l’indifférence et le mépris de l’élève, l’enseignant s’avance et tente d’obtenir l’appareil par force. L’élève s’interpose, et sort un objet comparé à un compas, et qu’il plante violemment sur la poitrine de son enseignant. Le jeune professeur de Mathématiques est sonné, et il baigne dans une mare de sang. Panique totale. Le tueur se sauve. Les urgentistes se mobilisent pour sauver cette précieuse vie (professionnelle) qui ne fait que commencer. Seulement, Monsieur Njoni Tchakounte Maurice qui est en cours d’intégration à la Fonction publique, a trop perdu du sang, et ne respire plus que par à coup. Il meurt malheureusement ».
En ce qui concerne l’élève meurtrier, sa cavale n’aura duré que quelques heures. Il serait arrêté à son domicile du quartier Oyomabang à Yaoundé.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook