Bénin

« Porta Potty » : témoignage d’une béninoise qui a servi de toilette à un homme d’affaires à Cotonou

L’investigateur 27/08/2022 à 09:39

Cotonou n’est pas en marge du phénomène « Porta Potty », qui se déroulait à Dubaï. Une victime ici au Bénin et plus précisément à Cotonou, s’est confiée dans l’émission « Le Canapé de Tata Kimi » du 21 août 2022.

Agée de 24 ans, la jeune dame béninoise, en quête d’argent facile, a servi de toilette pour un richissime homme, comme elle en témoigne d’ailleurs.
A en croire son récit, tout a commencé lorsque madame X a posté en statut un sac dont elle n’avait pas les moyens financiers nécessaires de s’offrir. « Un ami m’a écrit en inbox et m’a fait savoir qu’il pouvait m’aider à avoir tout ce que je veux. Il suffit que je lui donne mon accord pour qu’il me branche aux bonnes personnes (riches) », a-t-elle confié.

Prudente, Madame X dit avoir fait de la diversion sur le sujet pour ne pas aller plus loin. Quelques jours plus-tard, elle a croisé son ami lors d’un événement. Ce dernier, en la voyant, n’a pas hésité à relancer la discussion lancée en suspend sur WhatsApp. Cette fois-ci, elle a mordu à l’hameçon en donnant son accord à son ami, le « démarcheur ».

La première rencontre entre Madame X et Monsieur X

Après avoir eu l’avis favorable de Madame X, l’ami s’est chargé d’organiser une rencontre à trois pour faire les présentations. Au cours de ce dîner, Madame X au-delà de l’intérêt financier, est tombée sous le charme de Monsieur X. « Il n’était pas mal. Charmant, élégant. Ça se voyait que ce dernier sentait de l’argent à travers son habillement, sa montre et son parfum », a-t-elle affirmé.

Madame X n’a pas été seulement séduite par l’apparence de Monsieur X. Elle a également clamé le calme et la patience de l’homme. En effet, contrairement à ce à quoi on pourrait assister dans de pareils cas, Monsieur X ne s’est pas jeté sur sa « proie » au premier rendez-vous. « C’était quelqu’un de patient. Il savait ce qu’il voulait. Je m’attendais à quelqu’un qui va me demander en même temps d’aller au s3xe, mais non…On a fait au moins trois mois ensemble sans qu’il demande du s3xe », a témoigné Madame X.

« C’était le paradis »

Après ce premier contact, Madame X a été convaincu que sa vie allait désormais changer. Le monsieur lui écrivait par moment et lui envoyait très souvent de l’argent. C’était le paradis, elle était émerveillée. Enfin !!!, Dieu lui a envoyé un sauveur. « J’étais émancipée et j’avais éradiqué totalement le côté villageois en moi ». Mais en réalité, ce n’était qu’une entrée en matière qui cachait le cauchemar qui l’attendait sur le parcours du tunnel.

Un soir, le couple circonstanciel menait une discussion au cours d’un dîner quand le sujet sur les fantasmes a été évoqué par Monsieur X. C’est alors que Madame X découvre que son compagnon aime qu’on lui l*ch3 le c*l. Il avait même confié à cette dernière qu’il préfère cette pratique s3xu3lle que la pén*tration.

Elle avait été donc avertie, mais en pesant le pour et le contre avec les yeux rivés sur le luxe que lui offrait le type, elle a décidé de tenter l’aventure.

Le cauchemar…

Pour la première fois qu’ils ont convenu d’aller au s3x*, Monsieur X a organisé une sortie en week-end, loin de la ville. Elle voulait donner le meilleur d’elle-même pour sécuriser sa seule entrée financière. Mais les choses ont vite tourné en cauchemar.

Quand on a fini le 1er et le 2e tour, il dormait quand je l’ai réveillé en lui faisant ce qu’il voulait. J’ai remarqué qu’il aimait véritablement ça. Pendant que je faisais ça, j’ai senti que j’ai avalé un truc. Psychologiquement, j’étais déstabilisé et je ne voulais plus continuer, mais il me demandait avec une voix menaçante de ne pas m’arrêter. J’ai continué et c’est à ce moment qu’il a ch*é sur mon visage. J’ai crié et je me suis rendue dans la salle de bain. Après avoir nettoyé mon visage, j’ai pleuré pendant longtemps devant le miroir. https://nishamag.com › porta-potty-au-benin-le-temoig




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer