France / Covid-19

Port de masque : Macron dans la logique de recommandation, pas une obligation

Judicaël C. GBETO 24/04/2020 à 10:06

En cette période très sensible, où ordres et exhortations n’en finissent plus de se contredire, la question du port de masque n’est pas la moins épineuse. En France, Macron a fait un choix.

« Une simple recommandation ne peut suffire, chacun devant se considérer comme potentiellement porteur du virus et contagieux, même quand il se sent en bonne santé. Veiller à ne pas contaminer les autres n’est pas facultatif », insistait mercredi dernier, l’Académie française de médecine. Mais la position de cette instance n’est pas celle d’Emmanuel Macron.
Selon les indiscrétions recueillies par LCI, le président français République, s’entretenant, par visioconférence, avec des maires et leurs associations représentantes, concernant les modalités du déconfinement à venir le 11 mai, a livré un tout autre message. L’homme a en effet encouragé les édiles à « se procurer massivement » des masques dits « grand public », mais dans une seule « logique de recommandation », précisant que « l’obligation n’interviendra que dans certains cas, comme dans les transports ».

Lire aussi : Afrique/insécurité : Les affrontements entre forces de l’ordre et membres de la secte BDK ont fait 14 morts en RDC




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook