Actualité

Paul Biya : le président de 89 ans sollicité pour briguer un nouveau et 8è mandat

L’investigateur 31/08/2022 à 12:29

Un mandat de plus pour Paul Biya ? C’est le souhait des populations du Mayo-Louti dans la région du Nord du Cameroun. Les militant du parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) ont demandé ce week-end au président d’être candidat à la prochaine élection présidentielle.

C’est au cours d’un meeting que les militants du RDPC ont déclaré que Paul Biya est leur candidat à la présidentielle de 2025. « Ensemble, restons soudés derrière le président Paul Biya, le champion du RDPC, notre champion, à qui nous lançons du haut de cette tribune de la place des fêtes de Guider, un vibrant appel pour qu’il soit toujours notre candidat naturel aux élections prochaines de 2025 », a dit le président de la section RDPC Mayo-Louti Centre, Abdou Ngaraki.

| Lire aussi : Bénin : dans un rêve, Agossa voit son parti RLC et Fcbe réunir 55 députés aux législatives 2023

Pour le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbaïrobé, cet appel des militants est une preuve de leur adhésion aux idéaux de Paul Biya. « Le président Paul Biya, président national du RDPC, est un homme qui ne laisse jamais un de ses militants au bord de la route (…) Plus que jamais, le RDPC est relevé dans le Mayo-Louti, et nous volerons de victoire en victoire. Les populations sont sortis pour témoigner leur déférente adhésion à la politique des Grandes Opportunités », a t-il confié.

| Lire aussi : Nadine Okoumassoun en interview : "on me reproche d’appartenir à un groupe terroriste"

Selon les informations de Actu Cameroun, ce meeting de soutien intervient juste après la nomination d’un fils du terroir, le Dr Saliou Sadou, au poste de Directeur général de la Centrale Nationale d’Approvisionnement en Médicaments et Consommables Médicaux Essentiels. Et si Paul Biya répond favorable à cet appel, il sera candidat pour un huitième mandat. Le patriarche de 89ans est au pouvoir depuis le 06 Novembre 1982.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook