Bénin

Parakou : avant sa pendaison, l’enseignant a demandé à ses sœurs de rembourser une dette de 30.000 FCFA

Bénédicte BANKOLE 2/11/2020 à 16:01

Un cas de suicide a été enregistré le samedi 31 octobre 2020 au quartier Kpassagambou dans la commune de Parakou. Il s’agit d’un enseignant environ la cinquantaine et père de quatre enfants qui s’est donné la mort par pendaison. Un suicide dont les causes auraient été liées à une histoire de dette. Car après sa mort, une lettre a été retrouvée dans l’une de ses poches, informe le Chef quartier Radji Kingnidi sur Frissons Radio.

Lire aussi : Afrique/pandémie : Bénin, voici les nouveaux chiffres publiés sur le coronavirus par le gouvernement

« (...), selon les analyses, on a vu effectivement qu’il s’est pendu. C’est un acte volontaire. Le seul témoignage que nous avons, c’est ce qu’il a écrit, et on a trouvé l’écrit dans sa poche » a dit le chef quartier. Dans la lettre, la victime a adressé un message à ses sœurs de rembourser une dette de 30.000 FCFA, apprend-on.
Après tous les constats, le corps a été remis à la famille. L’inhumation a été faite dans la nuit du même samedi dans son village natal.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook