Actualité

Ouattara, réaction de son gouvernement à l'affaire "faux diplômes à la douane" ivoirienne

Floride Agamma 27/05/2024 à 08:52

Porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication Amadou Coulibaly s’est prononcé, mercredi au sortir du Conseil des ministres, sur l’affaire de faux diplômes à la Douane ivoirienne.

« Je n’ai pas de commentaire particulier à faire. Il s’agit de fraude, ça ne devrait pas faire tant de bruit. Ceux qui sont réguliers à ce point de presse doivent se souvenir que je vous indiquais que le chef de l’État est en train de mettre en place petit à petit sans brusquer les Ivoiriens, tout un processus qui va nous permettre d’asseoir les règles de bonne gouvernance, d’asseoir les règles de transparence. Toutes les institutions de la République qui ont été mises en place concourent à cela », avait déclaré dans un premier temps, l’autorité sur cette affaire qui a éclaboussé l’administration douanière de la Côte d’Ivoire.

S’agissant des dispositions prises par le Gouvernement afin d’asseoir les règles de bonne gouvernance et de transparence, Amadou Coulibaly a précisé qu’elles sont en train de s’étendre. Et pour cela, « il faudrait que les uns et les autres comprennent que certaines pratiques qui ont pu être tolérées des années en avant, le seraient de moins en moins ou ne le seraient plus », a-t-il dit.

Lesquelles, selon le ministre, se traduisent par le concept de l’Ivoirien nouveau et par lequel, les choses sont en train de se mettre en place et les contrôles vont se poursuivre. Il a également laissé entendre qu’une vaste campagne avait été organisée pour lutter contre les fonctionnaires fictifs mais malheureusement, il y a encore des fraudeurs.

« Mais il n’y a pas qu’au niveau de la fonction publique, c’est toute notre société qui a des problèmes et nous sommes en train de régler petit à petit, il faudrait que les Ivoiriens finissent par comprendre qu’il y a des règles et elles sont applicables à tous et à toutes et que l’État est en train de se donner les moyens pour que ces règles de bonne gouvernance soient appliquées par tous. Au moment où notre pays est en train d’être célébré dans le monde avec des jeunes, c’est important de préciser les choses, parce que bon nombre d’entre eux sont nés avec le concept de l’Ivoirien nouveau », a indiqué le ministre ivoirien de la Communication.

En invitant tous ses compatriotes à bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire de l’excellence, Amadou Coulibaly a, pour finir, haussé le ton sur les fraudeurs qui désormais n’auront plus leur place dans cette société nouvelle en construction.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook