Actualités

« On est conscient qu’on aura besoin des autres », le député Ahossi sur les rapports de force à l’Assemblée nationale

L’investigateur 5/12/2023 à 17:38

Les députés du parti Les Démocrates (LD) ne voteront pas contre toutes les propositions et projets de loi des élus de la mouvance et du gouvernement à l’Assemblée nationale. C’est une assurance de Léon Basile Ahossi, 2è vice-président du parlement et membre de l’opposition, au cours d’une récente sortie médiatique.

Les députés de la mouvance et de l’opposition ne constituent pas deux camps, en guerre à l’Assemblée nationale. Certes l’opinion a tendance à croire que les élus du parti LD sont en rangs serrés et prêts à voter contre toute loi venant de la mouvance, mais pour l’ancien douanier à la retraite, il s’agit d’une fausse accusation. « Nous ne sommes pas une opposition de blocage systématique. C’est pourtant la fausse impression qu’on a de nous. Nous ne sommes pas partis pour voter systématiquement contre tout ce qu’on va faire. Il y a la diplomatie parlementaire qui est très boiteuse, mais nous sommes disposés parce que avant tout, c’est le pays », a-t-il confié.
L’élu de la 17è circonscription électorale a rappelé qu’une loi a déjà été votée à l’unanimité par la 9è législature de l’Assemblée nationale. Si une loi va dans l’intérêt du peuple, les députés du parti LD ne feront pas obstacle à son adoption. « Ça dépend des sujets. Si on nous dit quel sujet, qu’on nous laisse le temps de lire et de comprendre, ça va dans l’intérêt du pays. Aucun député ne le bloquera », a dit le 2è vice-président de l’institution parlementaire.

Lire aussi : [Bénin : « le parti Fcbe reste ouvert à une rencontre avec Les Démocrates », selon Alain Adihou)>https://www.linvestigateur.info/?Benin-le-parti-Fcbe-reste-ouvert-a-une-rencontre-avec-Les-Democrates-selon&var_mode=calcul]

Léon Basile Ahossi a profité de l’occasion pour revenir sur les raisons du rejet du rapport d’activité du président Louis Vlavonou. « Quelle autre chose est venue et que, objectivement, nous avons rejetée ? Moi, je veux savoir. Parce que les rapports, d’abord, rapports mal ficelés du Président de l’Assemblée, qu’on nous donne le matin pour qu’on le vote, on vous donne le rapport le matin à 9h pour être voté à 10h... Donc, moi, je crois que c’est le genre de choses qui dénotent une certaine méprise envers les députés de l’opposition. Moi, je ne suis pas pour », a-t-il tranché.

« Et si cela se passe ainsi, les réactions seront toujours les mêmes... Sinon, nous n’avons pas de prédisposition. Non. Nous sommes conscients du nombre que nous faisons. On est conscient qu’on aura besoin des autres, mais qu’on nous respecte un peu », a-t-il ajouté au micro de Crystal News.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook