Football/matchs amicaux

Naufrage collectif des Ecureuils Dames au pays des Hommes Intègres

Judicaël C. GBETO 19/12/2019 à 22:01

Eprouvante compétition sportive pour les équipes senior et junior dames du Bénin. Invitées par le voisin Nord-ouest, le Burkina Faso, à prendre part à des matchs amicaux de football, les sélections nationales senior et junior dames sont complément passées à côté du minimum. Au-delà d’un match de foot, c’est à une rencontre de handball que les spectateurs ont assisté. Sur les quatre matchs joués qui ont connu l’inscription de 26 buts, les Béninoises n’en ont pu marquer que deux. Avec 24 buts encaissés, il est légitime donc de se poser des questions.

Les juniors sont également passées à la trappe

6-2 et 4-0 en seniors et 9-0 et 5-0 en juniors. Soit un cumulé de 24 buts encaissés contre seulement 2 marqués. Voilà le sombre tableau de la présence des Ecureuils dames (seniors et juniors) à Ouagadougou. Complément absentes sur le terrain, les représentantes béninoises ont presque essayé d’effacer les performances des Ecureuils seniors hommes à la dernière Coupe d’Afrique des nations. Ces sorties qui n’honorent pas le Bénin doivent arrêter d’être orchestrées. Ce n’est pas un secret de rappeler que les sélections béninoises dans ces catégories ne sont pas encore compétitives. Une invitation n’est nullement une contrainte. Il y a aucune honte à décliner ces genres d’offres, histoire de se préparer et de faire mieux.
De l’autre côté, les Burkinabès ont eux aussi perdu leur temps pour avoir invité d’aussi médiocres sélections pour se préparer. Mais ça leur apprendra. A l’avenir, ils sauront trouver mieux ; à moins qu’ils cherchaient eux aussi à voiler leurs carences. Pourquoi n’avoir pas choisi le Nigéria, le Togo ou encore tout prés, le Niger ?




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer