Bénin

Mitokpè : l'ancien député officialise la raison de sa séparation avec Candide Azannaï

L’investigateur 14/10/2022 à 20:08

L’ancien député Guy Mitokpè a brisé le silence sur les motifs de son départ du parti Restaurer l’Espoir. Il l’a fait le mercredi 12 Octobre 2022, lors de sa déclaration d’adhésion au parti Les Démocrates au chant d’oiseau de Cotonou.

L’ancien secrétaire général du parti RE a lâché son mentor, Candide Azannaï le 12 avril 2022. Selon ses explications, il est parti car à un moment donné, le président de Restaurer l’Espoir et lui ne faisaient plus la même lecture de la situation politique du pays. Guy Mitokpè pensait qu’avec la réforme du système partisan, le parti RE doit accepter rentrer dans un grand ensemble. Mais son mentor n’avait pas le même avis.

« Sur les aspects de la communication où je n’étais plus trop en accord, soit je restais et dans ce cas, j’entretenais une contestation en interne ou bien, je prenais mes responsabilités en décidant de partir. J’ai pris la décision de partir. Face aux enjeux républicains et vu l’impératif des partis à évoluer dans un cadre beaucoup plus large, et n’ayant pas pu convaincre le parti RE à aller vers un ensemble plus élargi tout en gardant nos objectifs de lutte, je me suis vu dans l’obligation de rompre les amarres », a-t-il expliqué.

Guy Mitokpè a ajouté qu’il est parti parce qu’il était important de participer à la prise des décisions.
« J’ai rompu les amarres parce que je crois que nous devons nous donner les moyens d’exister politiquement en impactant positivement les décisions qui seront prises dans les prochaines années et pour cela, il faudra être là où ces décisions politiques se prennent », a-t-il dit.

Mitokpè reconnaissant envers Azannaï

Malgré son départ du parti RE, le désormais membre du parti Les Démocrates dit avoir gagné beaucoup au cours de cette épisode de sa carrière politique. « Je n’oublie aucun de ces moments, où j’ai appris comme un élève auprès de mon mentor, les fondements de la politique moderne. Ces aînés à divers niveaux, certains étant d’anciens ministres, d’autres d’anciens parlementaires, tous m’ont entouré de leurs conseils, de leurs instructions et de leur amour. Tout cela a fortifié mon engagement politique », précise t-il.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer