Actualité

Mali : 08 partis opposés à Goïta veulent former un gouvernement depuis Abidjan

Maurelle HESSOU 23/02/2022 à 09:59

A l’issue d’une conférence de presse tenue ce mardi 22 février 2022, le président de la coalition Mouvement Faso Dambe (MFD) Ainea Ibrahim Camara, a annoncé qu’un gouvernement civil de transition se formera pour organiser des élections dans un délai de six mois à partir du 27 février prochain.

Une coalition de 08 partis politiques de l’opposition maliens formera très bientôt un gouvernement civil de transition pour organiser des élections dans un délai de six mois. C’est du moins ce qu’a annoncé Ainea Ibrahim Camara président de la coalition Mouvement Faso Dambe (MFD), "l’honneur de la patrie" à la presse ce mardi. "Nous allons former à partir du 27 février à minuit un gouvernement civil de transition qui va conduire le pays vers des élections générales dans un délai de six mois", a-t-il déclaré.

| Lire aussi : Bénin : incendie au tribunal d’Allada, un blessé évacué

A l’en croire, la junte au pouvoir n’a pas respectée son engagement pour un retour à l’ordre constitutionnel annoncé en août 2020. Cette date du 27 février choisie, correspond donc à celle fixée préalablement par la junte au pourvoir pour un retour à l’ordre constitutionnel. Car, faut-il le rappeler, le pourvoir législatif au Mali a acté ce lundi une période de transition sur une période de 5 ans avant l’organisation des élections et un retour des civils à la tête du pays.
Pour Ainea Ibrahim Camara, il urge donc que des mesures soient prises car précise-t-il « la majorité des Maliens n’est pas d’accord avec la junte », informe dhbnet.be

| Lire aussi : Bénin : "Zinsou est un objet volant non identifiable", selon Komi Koutché

Le n°1 du MFD dit vouloir "renouer les relations cordiales que nous avons toujours eues avec nos voisins de la Cédéao et avec tous nos partenaires", a-t-il déclaré, regrettant le retrait de la force française Barkhane du Mali. Un retrait intervenu la semaine écoulée lors d’un point de presse conjointement animé par le Président Emmanuel Macron, de l’UA, l’UE et du président du Ghana à l’Elysée.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer