Bénin

Les Démocrates : L'utilité de la présence du parti au parlement pour l'opposition en dix (10) points

L’investigateur 15/01/2023 à 13:40

Le parti Les Démocrates va siéger à l’Assemblée nationale pour la 09e législature. La formation politique de l’opposition a obtenu 28 sièges à l’issue des élections du dimanche 08 janvier dernier. Les électeurs qui ont fait confiance au parti ont des attentes envers ses élus.

Au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, le parti Les Démocrates est attendu sur une dizaine de points. Eric Houndété et les siens doivent contrôler l’action du Gouvernement même en tant que minorité. L’opposition ayant le droit d’être dans le bureau de l’Assemblée nationale, Les Démocrates peuvent obtenir une place importante, le secrétariat ou la vice-présidence en collaborant avec les deux autres formations politiques. Dans le Bureau de l’Assemblée nationale, le parti est attendu à protéger ses intérêts et donc celui du peuple qui leur a fait confiance dans l’installation de la prochaine Cour Constitutionnelle.

Lire aussi : Candide Azannaï  : la réaction de son parti aux résultats des élections législatives

Le parti peut avoir 02 groupes parlementaires selon le règlement intérieur de l’Assemblée nationale.
En ayant des présidents de groupes parlementaires, Les Démocrates pourront participer aux conférences des présidents et les 28 députés peuvent se partager dans toutes les 05 commissions du parlement même s’ils ne peuvent pas être président. Les députés du parti pourront initier des lois même n’étant pas majoritaire. Ils pourront demander des commissions d’enquêtes et initier les questions au Gouvernement.

Lire aussi : Majorité au parlement : les raisons de l’échec de l’opposition, selon Irénée Agossa

Le parti peut rencontrer le chef de l’État à travers le Chef de file de l’opposition afin de discuter officiellement des problèmes sociaux et politiques. Il a la possibilité de demander un audit pour améliorer les défauts que la liste électorale a rencontré aux dernières élections. Les Démocrates ont accès officiellement à tous les organes de presse, et enfin doivent tout faire pour encadrer les 28 qui constituent la minorité directe de blocage pour la révision éventuelle de la Constitution.

En conclusion tout ce qui est dit plus haut serait possible grâce aux jeux d’alliance au parlement.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook