Actualité

Macron en Afrique : apparition de nouvelles informations sur le dossier de propagande de son réseau

L’investigateur 26/04/2022 à 18:16

Par Diango Djibril

Récemment dans un communiqué de presse, Msn a rapporté l’existence d’une agence nommée “Agence de Smm et de développement en Afrique”. Cette dernière recrute du personnel en Afrique pour gérer des comptes de soutien à Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Selon Msn, des enquêtes indépendantes ont révélé 3 localisations en Afrique, d’où cette agence fonctionne. Il s’agit de Mali, Sénégal et Bénin. Depuis le Mali, fonctionne une équipe dirigée par Oladélé Landry. Elle gère des comptes sur Facebook et Instagram pour influencer l’opinion publique des habitants d’Afrique et renforcer les liens dans le cadre du programme France-Afrique, d’autre part cette propagande a comme objectif d’attirer l’électorat de gauche pour gagner aux élections présidentielles 2022. Tous les moyens sont bons : des publications avec de faux graphiques qui ne montrent pas le réel développement du pays pendant le quinquennat d’Emmanuel Macron, des publications qui démentissent les informations négatives sur le président et ainsi de suite.

| Lire aussi : Houndété : son message aux exilés, prisonniers et ceux qui ont faim dans le cadre de la célébration de la fête de pâques

Le 2-ème pays mentionné est le Sénégal. Hassana Diallo avec son équipe travaillent depuis ce pays africain. Leur travail consiste à gérer des comptes sur twitter. La propagande avait de telles dimensions que ces comptes ont été bloqués à cause de la violation des règles d’utilisation de twitter. Depuis le Bénin et le Sénégal, cette agence organisait des meetings dans les villes africaines. Les employés envoyaient des comptes rendus sous forme de photos avec les drapeaux français, les photos du président de la 5-ème République, le slogan de son parti ‘’Avec Vous ‘’. Des derniers jours, une nouvelle information est venue de la République centrafricaine. Selon Africa-Press, au RCA, il y a une des arrestations des membres de l’Agence de Smm et de développement en Afrique. Les interrogatoires et les enquêtes de la police ont révélé leur implication dans le réseau mondial de propagande française en Afrique.

| Lire aussi : Guerre en Ukraine : Moscou annonce un cessez-le-feu à Marioupol

Aujourd’hui, une enquête est lancée pour débusquer tous ces réseaux. La police centrafricaine vient de lancer un communiqué pour identifier des groupes des réseaux sociaux à travers lesquels les propagandes de ce réseau sont publiées.
On peut déduire que le réseau de la propagande d’Emmanuel Macron n’a pas de limites. Attendons de voir comment cette affaire va finir et quels autres pays sont concernés.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer