Bénin/éducation

Le combat de Délonix Kogblévi pour la 15ème circonscription électorale

L’investigateur 2/10/2019 à 21:58

A pied d’œuvre depuis l’instauration de la 8ème législature, le Deuxième secrétaire parlementaire, l’honorable Délonix Kogblévi vient de s’offrir un nouveau challenge. Militer pour la réduction des frais de scolarité au profit d’un grand nombre d’étudiants dans les universités privées, autorisées à ouvrir leur porte au Bénin. Et pour cause !

Sous la férule du président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (Ancb) Luc Atrokpo, le projet dénommé « Programme de réduction des frais de scolarité de 50% » suscite d’ores et déjà des émules. Pour s’en convaincre, l’élu de la 15ème circonscription électorale, l’honorable Délonix Kogblévi a quant à lui, retroussé ses manches pour parcourir monts et vallées aux fins d’aider d’une part, la jeunesse à y adhérer massivement, et d’autre part, se plier en quatre pour que cette cause soit entendue. Homme de vision et de conviction, il sait que la jeunesse fer de lance a besoin d’être formée. C’est pour cette raison que de sources ébruitées, il s’est associé à une cause qui va au-delà des clivages politiques pour aider ladite jeunesse de sa localité et partant, celle du Bénin à saisir la perche à elle tendue par le maire de la ville de Bohicon, Luc Atrokpo président de l’Ancb. Le projet dénommé « Programme de réduction des frais de scolarité de 50% » est projet qui dans sa mise en œuvre ne tiendra pas compte des colorations politiques. Mais il tient lieu plutôt d’une opportunité que la jeunesse toute tendance confondue doit saisir. Lancé le 03 septembre 2019 sous la direction du président de l’Ancb Luc Atrokpo, ce projet mérite une attention particulière des élus à quel que niveau que ce soit. Car, il vient en appoint aux parents d’étudiants, surtout par ces temps de vache maigre. Outre l’ONG ANJP OHADA BÉNIN qui en fait elle aussi sa priorité, l’honorable Délonix Kogblévi a compris que c’est le moment d’aider la jeunesse a chassé les cauchemars liés au manque de son soutien des aînés. « Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne », disait à raison Victor Hugo. Au-delà de ce précepte, l’élu de l’Union Progressiste a compris par ailleurs que le moment est idéalement choisi. Pour cela, il en a profité pour mener des démarches auprès des figures de proue dudit projet pour que dans son étendue, la 15ème circonscription électorale soit impactée. Très préoccupé, il souhaite que cette ère géographique ait un point focal ; ce qu’il a d’ailleurs obtenu. « Vu la taille de la Commune de Cotonou, vu la structure de la ville, vu le nombre important de nouveaux bacheliers dont dispose notre cité et dans le but de ratisser large, j’ai personnellement introduit une requête auprès du Président de l’Ancb, Luc S. Atrokpo pour la mise en place d’un point focal dans la 15ème Circonscription Électorale », a-t-il laissé entendre dans un message posté sur sa page facebook. Une demande qui vient en tout cas corroborer son souci constant pour le bien-être de la jeunesse de la 15ème circonscription électorale. Et qui par surcroît, démontre qu’il a pris le contre pied de l’adage qui dit : « la fête passée, à Dieu le Saint ». L’une des meilleures occasions pour lui en tout cas pour confirmer ses propos tenus lors de la passation de service entre lui et le nouveau CA4 savoir : « s’il y a un intérêt pour dix personnes à défendre contre une seule, je sacrifierai la seule pour l’intérêt général ».
Notons pour finir que le projet dans sa mise en œuvre se déroulera sur trois différents sites, déclinés en trois (03) points focaux. Les 10ème et 4ème arrondissements, puis un 3ème site de renseignements et de dépôt de dossier sis à Agontinkon ( l’Etoile rouge).



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook