Bénin/ Commune de Ouidah

La sécurisation des 345 hectares destinés aux infrastructures universitaires préoccupe le gouvernement

Bénédicte BANKOLE 31/01/2020 à 19:41

Le gouvernement prend des dispositions pour mieux sécuriser le domaine de 345 hectares réservé pour la construction des infrastructures universitaires à Ouidah. A titre d’exemple, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Madame Eléonore Yayi Ladékan a tenu une réunion avec les cadres de son département à cet effet.

La ville de Ouidah est toujours l’une des préoccupations du gouvernement. La preuve, plusieurs projets de développement inscrits dans le PAG y sont destinés. Outre l’installation des infrastructures sanitaires qui sont pour bientôt, s’ajoutent celles universitaires pour le bien de tous. A cet effet, la sécurisation des sites sur lesquels seront érigées ces infrastructures universitaires préoccupe la Ministre de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Madame Eléonore Yayi Ladékan. Pour s’en convaincre, elle a organisé une séance de travail qui s’est tenue ce vendredi 31 Janvier 2020 à son cabinet avec les différents acteurs impliqués dans le processus d’élaboration du projet. Selon les informations recueillies, l’objectif de cette séance vise à identifier les stratégies et dispositions à mettre en œuvre pour sécuriser le site de 345 hectares réservé à la construction de la FASEG et des résidences universitaires. Cela permettra de mettre un terme aux actions des populations, présumés propriétaires qui continuent d’ériger des habitations sur le domaine. La séance a ainsi permis d’élaborer un chronogramme opérationnel pour la construction de ces infrastructures qui sera transmis au chef de l’état Patrice Talon pour ses instructions.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer