Fête des religions endogènes

La lettre de la mairie de Parakou qui interdit la sortie des Egoun-goun

L’investigateur 10/01/2020 à 15:45

Il y a eu grincement de dents chez les adeptes de Egoun-goun de la commune de Parakou à cette célébration de l’édition 2020 de la fête des religions endogènes. Ils ont l’habitude de parader les jours ordinaires et attendaient sans nul doute cette occasion de la célébration de la fête du vodoun pour davantage se montrer. Mais à cause d’une correspondance des autorités municipales, ils n’ont pas pu exhiber comme d’habitude, leur accoutrement. La lettre qui interdit leur sortie à l’occasion de cette fête a été signée la 09 janvier, veille de la fête du vodoun par le 2ème adjoint au maire de la ville de Parakou, M. Boni Chabi Douarou.

|left>

Voici la lettre du 2e adjoint au maire

« Le maire de la commune de Parakou porte à l’attention des adeptes du culte Egoun-goun qu’à l’occasion de la célébration de la fête des religions endogènes, les manifestations publiques sont interdites sur toutes l’étendue du territoire de la commune », peut-on lire dans cette lettre. Mais en amont, une division entre adeptes de cette divinités, fragilisés par des problèmes de leadership.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook