Port de Cotonou

La SOBEMAP et ses travailleurs célèbrent 21 agents mensuels admis à la retraite

L’investigateur 1er/01/2020 à 23:55

Les travailleurs de la Société béninoise des manutentions portuaires (Sobémap) et la direction générale ont organisé une réjouissance à la salle des fêtes du Conseil National des Chargeurs du Bénin (Cncb) ce lundi 30 décembre 2019. L’objectif de cette manifestation est de célébrer les travailleurs, au nombre de 21 dont le Directeur général Bernard Amoussou Sossou, admis à faire valoir leurs droits à la retraite.

Au pupitre, le secrétaire général intérimaire du Synatramap, Gabriel Zounda était le premier à prononcer son allocution. Pour lui en réalité, le départ de ces 21 agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite est un moment très difficile pour le personnel et le bureau Directeur de la Sobemap. « Nous réalisons que votre départ de la maison laisserait un vide », a-t-il dit. Pour le Dg Bernard Amoussou Sossou, « La promotion de 2019 des agents qui partent à la retraite est exceptionnelle en ce sens que leur départ coïncide avec la célébration des 50 ans d’existence de la Sobémap ». Une société étatique qui, aux dires du secrétaire général intérimaire du Synatramap, Gabriel Zounda a connu des moments de gloire en dépit de quelques difficultés qui ont jalonné son parcours. Ces moments de gloire, a reconnu le Sg intérimaire, sont aussi le couronnement des efforts du gouvernement Talon, à qui il a décerné son satisfecit. Plus est, au Dg Bernard Amoussou Sossou dont les efforts ont également été reconnus et salués devant tout le monde par le président du conseil d’administration (PCA), Nabil Abdoulaye.

Ils étaient nombreux à prendre part à la cérémonie

A en croire ce dernier, le management et les réformes opérées par le premier responsable de la Sobémap qui d’ailleurs a été reconduit à la tête de la société par le PCA, ont permis en trois ans, voire un peu plus de redresser la maison au point de lui permettre de faire un bénéfice de plus de 800 millions de nos francs. La nouvelle génération à qui la société est en train d’être léguée, doit s’organiser pour ne pas décevoir ses pairs, a déclaré Nabil Abdoulaye. « Notre devoir, c’est de tisser la nouvelle corde au bout de l’ancienne », admet-il. Outre la minute de silence en la mémoire des agents qui sont passés de vie à trépas, des cadeaux offerts aux nouveaux agents retraités ont constitué le clou de la cérémonie, clôturée par le discours du porte-parole des récipiendaires. En l’occurrence Pascal Kintonou qui a exprimé la satisfaction des heureux du jour. « C’est un honneur pour nous, agents de la Sobémap admis à faire valoir nos droits à la retraite, de partir au même moment que le Dg en exercice et le Sg du Synatramap », a-t-il laissé entendre




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer