Communales 2020

La Fcbe dans l’expectative à moins de 10 jours de l'ouverture du dépôt des candidatures

L’investigateur 24/02/2020 à 21:20

La Force Cauris pour un Bénin Emergent est dans la tourmente et personne ne peut le nier. A fortiori, à une semaine environ de l’ouverture du dépôt des candidatures à la commission électorale nationale autonome CENA, la première force de l’opposition nage en plein doute.

Cette formation politique est dans les limbes. La Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) comme c’est d’elle qu’il s‘agit, est dans un cul-de-sac. A moins de dix jours du dépôt des candidatures à la CENA (le 03mars), le parti de l’ancien président Boni Yayi ploie sous le poids de deux courants de pensée. Diamétralement opposés, l’un des deux camps appelle à la retenue tandis que l’autre est dans le feu de l’action. Mais le souci majeur des militants à la base est de savoir si leur parti ira aux communales. Car, la question de la tenue ou non du congrès extraordinaire n’étant pas vidée, il est à priori, prétentieux de dire avec exactitude ce à quoi peuvent s’attendre les militants. Pendant que les autres formations politiques ont presque bouclé leur liste et n’attendent que l’ouverture du dépôt des candidatures à la Cena pour effectuer leur dépôt, les militants Fcbe, eux sont dans l’expectative. Le parti sera-t-il une fois encore absent aux communales comme ce fut le cas lors des législatives d’avril 2019 ? En tout cas, les militants à la base ne souhaitent plus vivre l’amère expérience du 28 avril 2019. Ils ne veulent plus que leur formation politique soit absente des communales. Du côté du Secrétaire Exécutif National (SEN), Paul Hounkpè, on est préoccupé par la situation. Au point de faire circuler une liste qui renseigne sur ceux qui sont habilités à enregistrer les potentiels candidats. Malgré la désunion par ailleurs, les deux camps reconnaissent à Boni Yayi, son charisme et son leadership. Seulement, depuis quelques temps et peut-être en raison de son dernier communiqué au travers duquel il voit derrière la crise une main invisible d’une part, et « des commerçants politiques » qui voudraient d’autre part, monnayer le parti contre des prébendes du côté du pouvoir, sa confiance commence par s’effriter aux yeux d’un camp. La Fcbe sera-t-elle aux communales de mai prochain ? Seuls, ceux qui détiennent un talent de devin peuvent y répondre.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook