Actualités

Koffi Olomidé : "Ce n’est pas moi l’organisateur", le chanteur congolais sur le drame de 2003 à Kouhounou

L’investigateur 8/05/2023 à 23:45

Arrivé à Cotonou dans le cadre de son hommage aux personnes décédées lors de son concert du 03 mai 2003 au stade de l’Amitié, Koffi Olomidé finira par décliner toute responsabilité. Et pour cause !

20 ans après ce triste événement, le chanteur congolais n’a pas dédommagé les parents des victimes de son concert. Pour lui, décider de faire un dédommagement est une manière de se rendre coupable d’assassinat. « Vous m’accusez d’assassinat quand vous parlez de dédommagement », a-t-il déclaré sur Bip Radio. Koffi Olomidé estime que cela ne relève pas de sa responsabilité.

Lire aussi : Bénin : une autrichienne en vacances retrouvée morte à Cotonou

« Je n’ai pas dédommagé. Moi j’ai de la compassion. Ce n’est pas moi l’organisateur et l’organisateur n’a pas demandé aux gens de se marcher dessus », a-t-il expliqué. A Cotonou 20 ans après les faits, l’artiste a rencontré les familles des personnes décédées dans le drame du 03 mai 2003. Il leur a présenté ses condoléances. Et c’était important pour lui. « J’ai horreur de me justifier. Si vous voulez m’accuser, allez-y. Moi, j’ai fait ce que j’ai fait. J’ai mangé avec les familles, on a bien ri », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Bénin : un vieux de 60 ans meurt dans un accident impliquant le véhicule d’un diplomate

17 personnes avaient perdu la vie dans une bousculade à ce concert du Congolais au stade de l’Amitié devenu stade Général Mathieu Kérékou. Arrivé à Cotonou, Koffi Olomidé s’est rendu au cimetière PK14 et a inauguré un monument en leur mémoire. Il a procédé à un dépôt de gerbe et participé à une messe à l’intention des victimes.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook