Tournée statutaire du préfet de l’Ouémé

Joachim Apithy sous le charme du maire d’Adjohoun

L’investigateur 23/10/2019 à 16:58

Depuis l’élection du maire Roland DA HEFA à la tête de la commune d’Adjohoun, la ville a en termes de visibilité changé de standing. Constamment placée sous les projecteurs, elle fait montre d’une curiosité monstre dont les causes demeurent le savoir-faire et le management de sa première autorité. Cette convoitise sans nul doute fait des émules et les autorités ne s’en cachent point. Citée en exemple, la commune d’Adjohoun a servi de rampe de lancement à la tournée statutaire du préfet Joachim Apithy ce 23 octobre 2019.

Pour se conformer aux dispositions de l’article 151 de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999, le préfet du département de l’Ouémé a entamé la tournée statutaire de l’année 2019 ce mercredi. Le choix porté sur la commune d’Adjohoun à l’entame de cette tournée est un gage de certitude de la bonne entente entre le maire et son autorité de tutelle. Accueilli en fanfare par le maire Roland DA HEFA et son conseil communal, le préfet Joachim Apithy s’est rendu compte qu’il a effectivement pris la corde par le bon bout. Outre le bref tête-à-tête entre l’édile et son hôte, l’auditorium de la mairie a servi de cadre au le préfet qui a pris langue avec les élus locaux et communaux, les directeurs départementaux des services déconcentrés de l’Etat. Plus est, avec les cadres de la préfecture, de la mairie et les populations qui se sont déplacées.

Dans son intervention, le maire Roland DA HEFA a entrepris de rappeler la collaboration qui se fait en bonne intelligence avec son conseil communal. « Nous avons ainsi entrepris de poser les bases du réel développement de notre commune car notre vision est de révéler les potentiels agricoles, culturels, cultuels et touristiques d’Adjohoun pour en faire la commune la plus attractive de votre département et du Bénin », a-t-il déclaré. Les grandes réalisations de la commune au titre de l’année 2019 ont été passées au peigne fin sans oublier la fenêtre ouverte sur l’exécution physique et financière du budget de l’année en cours.

Après ses observations, le préfet Apithy a exhorté le maire DA HEFA et toute son équipe à retrousser les manches, seule condition pour améliorer les résultats. « Pour les quelques mois de gestion qui nous restent, nous devons tous prendre dès maintenant l’engagement devant nos braves populations, de nous battre aujourd’hui plus qu’hier pour leur donner davantage de satisfactions et les amener à nous prendre beaucoup plus au sérieux, en ce moment où, elles font face à certaines difficultés dans leur relations commerciales avec leurs voisins frontaliers à cause de la fermeture des frontières du côté du Nigéria », a dit le préfet de l’Ouémé.

L’actualité de la commune d’Adjohoun et du département de l’Ouémé a intéressé les populations qui ont profité de l’occasion pour s’abreuver à la source des deux autorités. Et, leur curiosité a été amplement satisfaite. Toute chose qui a facilité le déroulement de la cérémonie dans une ambiance bon enfant.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook