Actualités

Jacques Migan : l’avocat et soutien du président attaqué par un collectif de béninois pour cette raison

L’investigateur 18/03/2023 à 19:31

𝗟𝗲 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗲𝗰𝘁𝗶𝗳 𝗽𝗼𝗽𝘂𝗹𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗔𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝗮𝗰𝗶𝗳𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 est revenu sur la sortie médiatique de Jacques Migan à propos du troisième mandat de Talon. Dans une déclaration publiée, il est contre les propos de l’ancien bâtonnier du Bénin Jacques Migan qui souhaite un 3è mandat au président de la République.

Dans un récent post, intitulé l𝗮𝗻𝗰𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗾𝘂𝗲̂𝘁𝗲 𝗱𝘂 𝘁𝗿𝗼𝗶𝘀𝗶𝗲̀𝗺𝗲 𝗺𝗮𝗻𝗱𝗮𝘁 : 𝘃𝗶𝗴𝗶𝗹𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗲𝘁 𝗽𝗿𝘂𝗱𝗲𝗻𝗰𝗲 ! Le collectif populaire Actions estime que la sortie médiatique de Jacques Migan est un ballon d’essai pour tenter de détourner l’attention du peuple en ouvrant un sujet provocateur qui est le troisième mandat. Plus loin le collectif demande au peuple de dénoncer les injustices et la confiscation de pouvoir.

Lire aussi : Boni Yayi  : son régime a failli dans la lutte contre la cybercriminalité, selon Jacques Migan

L’ancien bâtonnier Jacques Migan a effectué une récente sortie sur ESAE Tv et en a profité pour souhaiter un 3è mandat au Chef de l’Etat, Patrice Talon. "Le peuple voudrait que Patrice Talon continue. Les populations ne se préoccupent que de comment faire pour maintenir Patrice Talon au pouvoir afin qu’il puisse continuer l’œuvre qu’il a commencé", a déclaré Me Jacques Migan le dimanche 12 mars dernier sur la chaîne en ligne. Mais il n’en faudra pas plus pour déclencher la colère d’un collectif de citoyens béninois. « Alors que la situation des détenus politiques inquiète et mobilise l’attention de l’opinion publique béninoise. Jacques Migan, comme à ses habitudes, est envoyé tel un ballon d’essai pour tenter de détourner l’attention du peuple en ouvrant un sujet provocateur : 𝗹𝗮 𝗾𝘂𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝘁𝗿𝗼𝗶𝘀𝗶𝗲̀𝗺𝗲 𝗺𝗮𝗻𝗱𝗮𝘁 𝗶𝗻𝗰𝗼𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗣𝗮𝘁𝗿𝗶𝗰𝗲 𝗧𝗮𝗹𝗼𝗻 », a publié le Collectif dans une déclaration. Pour ce collectif, le sujet n’est pas à l’ordre du jour . « Conscient que ce sujet est susceptible de provoquer une réaction de désapprobation populaire et de captation de l’opinion publique, il le pose à dessein, à un moment sensible pour tenter de détourner l’attention du peuple polarisée sur la situation inquiétante des prisonniers politiques dont il demande la libération. », soutient les membres de ce Collectif. Avant de conclure que l’attention des populations est ailleurs.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook