JO de Paris-2024 : Ce qui se cache derrière l’annonce de la distribution gratuite de plus de 200 000 préservatifs

L’investigateur 22/03/2024 à 15:33

Avec 14 500 athlètes et leur encadrement attendus en juillet, les organisateurs des Jeux Olympiques de Paris-2024 vont faire de ce grand rendez-vous, un moment de prévention contre les différentes maladies sexuellement transmissibles. Ils ont annoncé la distribution de plus de 200 000 préservatifs au village olympique.

Composés de 200 000 préservatifs masculins et 20 000 féminins, ces différents latex de protection visent à prévenir les infections sexuellement transmissibles au sein du village olympique. Ils seront destinés pour la plupart aux athlètes qui séjourneront dans le village olympique.

« Ce qu’on constate indépendamment des JO, c’est plutôt une recrudescence de la prévalence des infections sexuellement transmissibles dans la population », a expliqué Laurent Dalard, coordonnateur des premiers secours et des risques sanitaires pour le comité d’organisation des JO de Paris (Cojo).

Cette disposition n’est pas la seule prise par les organisateurs des Jeux Olympiques de Paris-2024. Comme à chaque édition, un accent particulier est mis sur la prise en charge sanitaire des athlètes, leur encadrement et même des visiteurs. Et donc des dépliants, affiches seront distribués et placardés au sein de la polyclinique du village olympique, située à Saint-Denis, pour sensibiliser les sportifs et sportives de tous les pays.

Il est également prévu des plans de dépistage du VIH au sein de cette polyclinique. Dix mille préservatifs sans latex et 20 000 digues buccales (carré de latex utilisé en cas de sexe oral), ont aussi été commandés et seront disponibles pendant toute la période des compétitions.

Pour rappel, les Jeux Olympiques de Paris-2024 sont prévus pour se tenir du 26 juillet au 11 août prochain et restent une crainte pour les autorités sanitaires quant aux risques de contaminations massives des IST. Il est donc nécessaire dans ce cas que le comité d’organisation des JO de Paris (Cojo) se prépare à l’éventualité.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook