Bénin

Houéyogbé : ‘’La souffrance qu’il y a aujourd’hui est insupportable’’, cri de colère d’une citoyenne devant la délégation gouvernementale

L’investigateur 17/05/2022 à 17:07

La tournée des membres du gouvernement pour expliquer les raisons de la cherté de la vie aux populations et par la même occasion recueillir leurs doléances est sans doute, devenue une tribune offerte aux interlocuteurs des représentants de l’exécutif pour exprimer leur ras-le-bol. A Houéyogbé, une dame qui a requis l’anonymat, en a profité pour dires ses difficultés rencontrées malgré son soutien au président Patrice Talon.

Très amère, cette citoyenne qui a requis l’anonymat l’a été au cours du passage de la délégation gouvernementale dans la commune de Houéyogbé.
" Quand on voit vos femmes, on constate que celles qui n’avaient pas de grosses fesses, l’ont désormais parce qu’elles sont dans de bonnes conditions et mangent à leur faim. Et pourquoi vous ne venez pas au secours à nous autres qui sommes femmes. Faites nous les prêts, on va payer, on est fatigué. Nous cherchons même ces prêts mais nous n’en trouvons pas.", a-t-elle maugréé. Et selon ses déclarations, les autorités doivent venir à la rescousse des populations qui souffrent.

| Lire aussi : Sado : « l’honorable, il s’est déshonoré », réplique d’un citoyen après les propos du député lors de la tournée gouvernementale

Pire, elle aborde un point sensible qui touche le secteur de la microfinance où selon ses dires, des prêts auraient été souvent octroyés sur la tête des clients.
Ce qui dénote qu’à l’occasion de l’octroi des microcrédits aux plus pauvres sous le régime de la rupture dans certaines communes du Bénin, tout n’est pas aussi rose qu’on l’aurait pensé. Poursuivant, elle déclare :
" La souffrance qu’il y a aujourd’hui, est insupportable. On octroie des prêts aux uns et on laisse les autres. On fait le choix de qui va prendre ces prêts et qui ne doit pas en prendre. Je sais faire quelque chose et j’ai mon diplôme, on nous dit d’aller donner nos noms pour les aides mais si ta tête ne plaît pas à ceux qui sont placés là comme responsables, tu n’auras rien. Nos dossiers sont rangés dans les placards sans aucune suite", a martelé la dame toute désespérée.

| Lire aussi : Bénin : les prix remis aux gagnants de la 2è édition du concours « Lydia Ludic Talent » samedi dernier

Rappelons que cette dame a déversé sa bile sur la délégation gouvernementale lors du passage de l’équipe qui était dans la commune de Houéyogbé le vendredi 13 mai 2022.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer